Définition de : fausse couche

fausse couche (tableau rapide)
fausse couche Homme petit, chétif, pas terminé, avorton ; personne mal bâtie, faible de constitution, ajourné pour la conscription (mil.) ; homme faible, insulte, terme de mépris
synonyme laid, personne laide, nain, avorton, faible, être faible
date 1866
fréquence 018

fausse couche

& fausse-couche ; (faoutsocoutso)

n.f.

Définition

Homme petit, chétif, pas terminé, avorton ; personne mal bâtie, faible de constitution, ajourné pour la conscription (mil.) ; homme faible, insulte, terme de mépris

Synonyme : laid, personne laide, nain, avorton, faible, être faible

Citations
1914 Et qu'est-ce que t'as fait, la poule ?… Nib !… –T'emballe pas, fausse couche : c'est pas tes oignons, ça ! source : 1914. In memoriam, dans Racaille et parias
1960 J'ai fauché un pantalon ; ça pourra faire un sac. C'est celui de Ménard ; il s'en doute un peu. Je l'ai alors traité de fausse couche et accusé devant un can-bô de pratiquer le double jeu et de n'être qu'un impérialiste déguisé. source : 1960. Les Centurions
1905 J'aurais été toi, qu'j'aurais pas lâché quand tu m'tenais la gorge… T'es un feignant… un' lavasse… un' fausse-couche de boîteux source : 1905. Un vieux bougre
1938 Entre chaque scène, la fausse-couche s'écroule sur un fauteuil pliant, toute la direction est attachée à son souffle source : 1938. Moi, un nain
1870 Et mon noeud de cravate, est-y trop fort, espèce de fausse couche ? source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être
1915 Ba té disou bé qu'aquel Koun-princé éro une faoutsocoutso !!! source : 1915. (tout sauf le lexique)
1888 Tonnerre de Dieu, c'est t'y que tu n'es pas un homme ? Qui c'est qui m'a bâti une fausse couche pareille ! source : 1888. Le train de 8 h. 47
1911 Et voilà que je me remets à lansquiner des châsses… Quelle pluie, messieurs les gendarmes !… Je ne suis plus qu'une fausse-couche, faut croire, qu'un panné, qu'un nageoir à la flan… source : 1911. Le journal à Nénesse
1911 et Néné Fausse-Couche si bas du cul qu'on devait sûrement l'avoir fabriqué en fiacre avec un compte-gouttes source : 1911. Le journal à Nénesse
1903 Désiré et Léon ont ch... du poivre aux roussins, mais cette fausse couche de Bamboche s'est laissé « agriffer ». source : 1903. Les enracinées
1903 j'aime pas les « mecs » qui se font foutre des volées par les autres. Chaque fois que le Rouquin a eu une histoire, c'est toujours lui qui a « pris la pipe ». Tu parles comme on est en sûreté avec des fausses couches pareilles ! source : 1903. Les enracinées

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • 1866 (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).