languefrancaise.net

définition de : tout de même avec Bob, dictionnaire d'argot

tout de même
Intensif, ponctuation exclamative ; formule de réticence, d'incrédulité

tout de même #locution

Intensif, ponctuation exclamative ; formule de réticence, d'incrédulité

fréquence 019
registre actuel 4
liens GLGallicaHathiArchiveULB
Citations
  • 1917 Ce qu'elle doit rigoler tout de même… source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
  • 1917 Tout de même, à cette distance, ça n'était pas mal comme carton… source : 1917. Chignole (la guerre aérienne)
  • 1916 –Veux-tu qu'on fasse arrêter la voiture, si ça te secoue trop ? –Non, pour tomber dans leurs pattes ! –Tout de même ! –Non, ça va, ça va. source : 1916. Avec une batterie de 75. Ma pièce. Souvenirs d'un canonnier. 1914
  • 1936 Ce que c'est pratique, un coupe-choux, tout de même… source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
  • 1924 Enfin, c'est marrant tout d'même, qui n'viennent plus d'puis c'temps-là ! source : 1924. Les dessous de Montmartre
  • 1911 Qu'est-ce que tu vas prendre comme débine, une fois qu'on m'aura dégommé en douce ?… Tout de même !… Tout de même !… Dis… Quand on était des bons… rue des Nanettes… Si on aurait cru… Tout de même !… Il n'y a pas ! source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1903 Comment as-tu pu savoir que j'étais là ? C'est rigolo tout de même. On m'a amenée avant-hier et je n'ai rencontré que des surveillantes et des gardiens. source : 1903. Les enracinées
  • 1932 –Non !… C'que vous êt's marrante, vous ! tout de même. Sûr qu'on l'voit qu'vous n'êt's jamais venue ici… source : 1932. Le pourrissoir
  • 1863 Je pèterai pour t'avertir : c'est mon habitude. –Tiens, t'es rigolo-pain-de-seigle, tout de même ! –N'est-ce pas ? source : 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
  • 1895 Un jour d'élection au conseil municipal, après le résultat : –Élu, Untel, candidat socialiste révolutionnaire. –Ah ! le malin, en voilà un qui a fait son affaire ! –Pour sûr ! il ne gagnait que quatre francs par jour ; maintenant, il a cinq cents francs par mois. C'est de la chance, tout de même ! source : 1895. En plein faubourg
  • 1844 TOURTEROT. –Enfin un déjeûner chicocandard ! MÉDARD. –Chicocandard… c'est clair… je comprends parfaitement… (Descendant la scène.) Eh bien ! non !… à présent que je suis seul… je peux m'avouer ça à moi-même… je n'y comprends rien du tout !… mon nouveau maître a un si drôle de jargon !… Il paraît que c'est depuis son voyage à Paris… Ah ! il a de drôles de mots tout de même : chicard… chicandard… chicocandard !… un vrai tintamarre ! source : 1844. Deux papas très bien, ou la grammaire de Chicard
  • 1933 Vous me présenterez comme votre… femme. Il me regarde stupéfait : –Mais alors, faudrait que j'vous tutoye ?… –Naturellement. Il est ahuri. –Ah ! ça !… Tout d'même ! J'pourrai jamais ! source : 1933. Filles à matelots

<12 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1844 1851 1863 1895 1903 1911 1914 1914 1916 1917 1924 1932 1933 1936 1947 1953 1958 1960 1976

Compléments