¶ gradaille

  • gradaille
    • Collectif (péj.) : ensemble des gradés, des petits gradés, les gradés, les officiers ; élèves de seconde année gradés (Saint-Cyr) ; Individuel : petit gradé de Saint-Cyr (2e année?)
    • fréquence : 014
    • id : 4723

Définition

Collectif (péj.) : ensemble des gradés, des petits gradés, les gradés, les officiers ; élèves de seconde année gradés (Saint-Cyr) ; Individuel : petit gradé de Saint-Cyr (2e année?)

ALL : die militärischen Chargen, Offiziere / ANG : army officers
fréquence : 014
registre ancien : 6 registre moderne : 6

synonyme : officier, gradé morphologie : -aille usage : Argot militaire, Saint-Cyr

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1894.

1896 1896 1897 1901 1916 1917 1918 1920 1935 1949 1951 1953 1954 1965

Citations

  • 1965 Un drôle de truc, hein ? –Quoi, ça, un drôle de truc ? –Qu'on ait l'occasion de nourrir un capitaine !… –Un drôle de truc, c'est qu'un corniaud dans ton genre se prive pour de la gradaille !… –Pardon, un galonné si tu veux, pas de la gradaille !… J'étais au bureau de la compagnie, et le capitaine et moi, on était copains. source : 1965. La débâcle
  • 1954 Laisse tomber, je te dis. Il se trouvera assez de tordus, de maniaques du galon, de candidats à la gradaille, d'amateurs de bagarre, pour aller faire ce boulot à ta place source : 1954. Walther, ce boche mon ami
  • 1918 la gradaille qui s'est montrée particulièrement inhumaine. source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1897 Les autres grades de sergent-major à caporal, ou de maréchal des logis chef à brigadier, sont remplis par les élèves de seconde année, suivant les numéros de classement. C'est ce qu'on appelle la gradaille. source : 1897. L’École de Saint-Cyr
  • 1897 Malheur à celui qui n'obtempère pas immédiatement à cet ordre. Immédiatement, une gradaille, caporal ou sergent, retourne sur lui le lit tout entier. source : 1897. L’École de Saint-Cyr
  • 1896 Entre les fenêtres, perpendiculairement à ceux des melons, se trouvent les lits destinés à la gradaille, aux caporaux, sergents-majors, tous élèves de seconde année source : 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école
  • 1896 Cinq minutes suffisent à l'homme pour s'habiller. Alors seulement la gradaille se lève en s'étirant bien à son aise. source : 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école
  • 1896 les anciens, en pères tranquilles, savourent un café plus potable, en y trempant de bonnes grillades, que leur a réservées le gradé aux vivres. Cette brave gradaille, pleine de sollicitude, pouvait octroyer […] de la margarine source : 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école
  • 1918 Assise par terre, la gradaille culottait des pipes. source : 1918. Loin de la rifflette

<9 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

De gradés, et suff. péj. -aille (GR) /

  • 1920 ; argot de Saint-Cyr, 1894 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.