nom de guerre

nom de guerre (tableau rapide)
nom de guerre Pseudonyme, sobriquet, surnom (y compris de prostituée)
fréquence 11

nom de guerre

locution

Définition

Pseudonyme, sobriquet, surnom (y compris de prostituée)

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Citations
1985 Sandrine, c'est le nom de guerre de Sylvie Pontet source : 1985. Sûreté urbaine
1954 Je ne sus jamais son nom. L'abbé l'appelait « le Biscayen ». C'était son nom de guerre. Il le portait bien source : 1954. Walther, ce boche mon ami
1880 Les bonnes soeurs de l'infirmerie ! Elles ont toutes leur nom de guerre comme de vrais troupiers chevronnés. source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
1835 Il est d'usage, parmi les grincheurs, de prendre, en entrant en fonction, un nom de guerre, et Mandrin me donna celui de Roquairol source : 1835. Confessions de Jacques-Antoine Delcroix, dit Roquairol, lieutenant du capitaine Mandrin
1997 La seule, j'y songe, j'y resonge, Jeannette Kirn, la Jeannette, avec Dédée Lardy il est vrai, à n'être pas connue par son seul nom de guerre, à avoir porté, en somme, un nom de famille source : 1997. L'aveu différé
1883 Ne m'appelle donc pas respectueusement madame la comtesse […]. Appelez-moi Odette, c'est mon nom de guerre. source : 1883. Le roman de Violette

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).