languefrancaise.net

définition : culotte (depuis 1821)

culotte
Ivresse, excès de boissons ; être ivre, être très pochard, se saouler, s'enivrer

culotte & prendre une culotte ; avoir une culotte ; avoir sa culotte ; se taper une culotte ; se donner une culotte ; se fourrer une culotte ; se flanquer une culotte (1821) #nom fém.

Ivresse, excès de boissons ; être ivre, être très pochard, se saouler, s'enivrer

↓ fréquence : 015 | registre ancien : 7

2866.jpg: 465x700, 98k (2013-01-06 00:08)
Citations
  • 1888 Rue Soufflot. Un soir que le général avait sa culotte des grands jours. Il voulait monter dans l'omnibus du Panthéon-Place-Courcelles source : 1888. Césarine
  • 1828 Je gagerais qu'ils s'en tapent une culotte, les gredins ! source : 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
  • 1884 Nous, les fous, nous buvons, dans un soir de culotte source : 1884. Le Boul' Mich'
  • 1904 Après le repas, tu auras tous les litres que tu voudras pour te flanquer une culotte !… Mais, jusque-là, si je te vois seulement le bout du nez rouge, je t'attrape par la peau du dos et je te fais bouillir la tête dans tes casseroles ! source : 1904. Pepete le bien-aimé

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1821 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1821 1828 1881 1884 1888 1894 1896 1900 1901 1901 1902 1904 1907 1917 1984 1989

Compléments