Définition de : seulabre

seulabre & seulâbre adj.

Définition

Seul, isolé ; seul, non accompagné, célibataire

fréquence : 019
registre ancien : 8 registre moderne : 8

synonyme : seul, solitaire, misanthrope, célibataire morphologie : -abre, âbre

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1926.

1947 1950 1953 1954 1954 1955 1955 1955 1955 1955 1956 1957 1957 1957 1960 1976 1979 1983 xxxx

Citations

  • 1957 Et puis, il était seulâbre, sans arme… source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1957 I' y a rien qui remue mais i' y a des ombres et j'ai comme qui dirait un soupçon aigu que je suis pas seulâbre sur la scène. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1955 La bourgeoise est partie pour trois jours chez sa fille, et je suis seulâbre ! source : 1955. Un certain Monsieur Jacques
  • 1950 Sans oublier les clientes qui roulaient des yeux blancs quand on les trouvait seulabres source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1955 Tu t'en balances, toi, t'as Mademoiselle Laurence à côté de toi, mais moi, je suis eulâbre, alors tu t'rend compte que c'te mousmée m'a filé en l'air source : 1955. Pas de pitié pour les caves
  • 1983 T'as un feu et ici c'est pas rien… En même temps t'es tout seulabre dans tes pompes ! source : 1983. Le zonard des étoiles
  • 1976 Il le savait bien que tout ça c'était du folklore et que les premiers à avoir tapé seraient les premiers à se dégonfler dès le début des choses sérieuses. Mais, pour l'instant, lui si seul n'était pas seulâbre. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

  • De seul, et suff. argotique -abre (GR)
  • 1926 Bourdet, Fric-frac (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.