¶ rafiot

rafiot & rafiau n.m.

Définition

Mauvais bateau, bateau, navire, embarcation en général (souvent dépréciatif)

fréquence : 018
registre moderne : 3

synonyme : bateau, navire usage : Argot des marins et de la marine

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1792.

1901 1919 1929 1935 1937 1948 1952 1956 1960 1969 1969 1977 1979 1985 1998 2002 2003 2012

Citations (aide)

<6 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

RAFIOT, subst. masc. MARINE A. − Vx. Petite embarcation méditerranéenne à rames, gréée d'une voile et d'un foc. Le rafiau est très court par rapport à sa largeur qui approche de la moitié de sa longueur (Bonn.-Paris1859). B. − Péj., fam. Vieux ou mauvais navire, de piètre apparence, qui ne tient pas la mer. Depuis Cardiff le rafiot peine, bourre la houle... Il est tabassé bord sur bord dans un mont d'écume et d'embrun (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 141). V. barnache ex. de Claudel. Prononc. et Orth.: [ʀafjo]. Att. ds Ac. 1935. Littré: rafiau; Lar. Lang. fr.: rafiot, rafiau; Rob. 1985: raffiot et vx rafiau. La Varende, Cadoudal, 1952, p. 272 : raffiau. Prop. Catach-golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 211 : rafiot. Étymol. et Hist. 1792 rafiau (Ch. Romme, Dict. de la marine française cité par R. Arveiller ds Fr. mod. t. 26, p. 56) ; 1866 rafiot (Delvau). Orig. inc. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Kemna 1901, p. 243 (s.v. rafiau). (tlfi:rafiot)

  • 1792 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.