Définition de : rafiot

rafiot (tableau rapide)
rafiot Mauvais bateau, bateau, navire, embarcation en général (souvent dépréciatif)
synonyme bateau, navire
date 1792
fréquence 015

rafiot

& rafiau

n.m.

Définition

Mauvais bateau, bateau, navire, embarcation en général (souvent dépréciatif)

registre moderne : 3

Synonyme : bateau, navire Usage : marin, marine, navigation

Citations
2003 Le mataf avait été englouti par les eaux, laissant flotter en surface les mille morceaux éparpillés de son rafiot. source : 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané
2003 Il était prévu d'exposer le rafiot délabré. source : 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané
2002 C'est par pure coquetterie que le rafiot se voit obligé de revenir à quai tous les six mois pour être réparé source : 2002. Canard enchaîné
1979 un vieux rafiot dont la cale rongée par la rouille est renforcée d'une couche de béton source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
1956 Je craque de partout comme un rafiot dans la tempête… source : 1956. Fais gaffe à tes os

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

RAFIOT, subst. masc. MARINE A. − Vx. Petite embarcation méditerranéenne à rames, gréée d'une voile et d'un foc. Le rafiau est très court par rapport à sa largeur qui approche de la moitié de sa longueur (Bonn.-Paris1859). B. − Péj., fam. Vieux ou mauvais navire, de piètre apparence, qui ne tient pas la mer. Depuis Cardiff le rafiot peine, bourre la houle... Il est tabassé bord sur bord dans un mont d'écume et d'embrun (Céline, Mort à crédit,1936, p. 141).V. barnache ex. de Claudel. Prononc. et Orth.: [ʀafjo]. Att. ds Ac. 1935. Littré: rafiau; Lar. Lang. fr.: rafiot, rafiau; Rob. 1985: raffiot et vx rafiau. La Varende, Cadoudal, 1952, p. 272: raffiau. Prop. Catach-golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 211: rafiot. Étymol. et Hist. 1792 rafiau (Ch. Romme, Dict. de la marine française cité par R. Arveiller ds Fr. mod. t. 26, p. 56); 1866 rafiot (Delvau). Orig. inc. Fréq. abs. littér.: 10. Bbg. Kemna 1901, p. 243 (s.v. rafiau). (TLFi) /

  • 1792 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).