se les rouler

se les rouler (tableau rapide)
se les rouler Ne rien faire, être improductif, se reposer, paresser
synonyme paresser, ne pas vouloir travailler, faire (ne rien), ne pas travailler, chômer, chômage
fréquence 20

se les rouler

& □ se les rouler dans la farine ; □ se les rouler une dans la farine et l'autre dans le son

locution

Définition

Ne rien faire, être improductif, se reposer, paresser

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : paresser, ne pas vouloir travailler, faire (ne rien), ne pas travailler, chômer, chômage Morphologie : ellipse du complément

Citations
1965 À quoi ça sert [la Joconde] ? À rien. À engraisser des gardiens qui se les roulent pour pas qu'on fauche ces trésors. source : 1965. La débâcle
1965 La France donnait dix francs par jour à ses chômeurs pour se les rouler, et ils se trouvaient fort à plaindre, ces satrapes ; le croquant polonais gagnait trente sous à gratter comme un croquant ! source : 1965. La débâcle
1939 tu me feras pas croire que la neuvième reste au pieu trois heures après le soleil levé pour l'amour de se les rouler… source : 1939. Les faneurs de la forteresse
1953 La grosse tante, qui s'les roule une dans la farine et l'autre dans l'son, réplique : « Et le dimanche ? » source : 1953. Misère du matin
1968 Avec ça, t'auras plus d'excuses à te les rouler ! souligna le barman de la rue des Martyrs source : 1968. Le terminus des prétentieux
1917 Allez, encore des rondins ! cria à nouveau le caporal sapeur. Qu'est-ce que vous attendez ? C'est pas parce qu'on s'est collé une frottée de première avec les Boches qu'il faut vous les rouler ! source : 1917. A Mesnil-les-Hurlus - Les Zouaves à l'assaut
1969 Cela me gêne bien un peu de devoir me les rouler pendant le turbin source : 1969. Au décarpillage
1918 On avait bossé, la dernière fois ! Oui ! Mais quand on est r'venus, on s'est aperçu qu'vous vous les étiez roulées à not'e santé. source : 1918. Au seuil des guitounes
1918 Si j'ai pu décrocher l' championnat d' France, hein ? tu d'vines que c'est pas en m'les roulant… source : 1918. Au seuil des guitounes
1911 Un ébéniste que je disais, c'est fabriqué pour graisser son sabot avec de l'huile de coude […] Et voilà que cette araignée de pissotière me poussait à la flâne !… Quoi ! je resterais en tas, moi Ernest ! je me les roulerais sans en fiche une secousse !… source : 1911. Le journal à Nénesse
1953 Ou alors naître dans une famille où il y a le paquet. À moins d'être déshérité, il n'y a plus qu'à se les rouler jusqu'à la fin de ses jours. source : 1953. De la boue et des roses

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • Les pouces (GR)
  • Sous-entendu au féminin ? (cf. se les êtres roulées) ?? (gb)
  • Les représente les pouces selon les dict. gén. Noter aussi l'expr. arg.: ,,Les rouler (se), [les Pelotes; « une dans le son, l'autre dans la farine », ajoute-ton parfois (...)] Fainéanter`` (ESN. Poilu 1919, p. 318). (TLFi)
  • Cité dans (GR), non daté (mais : se rouler les pouces mentionné pour 1869) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).