Définition de : bas-off

bas-off& basoff ; bazof n.m.

Définition

Sous-officier, adjudant sous-officier ; sous officier du cadre de l'École, adjudants ou sergents (plutôt adjudants) ; adjudan de Saint-Cyr et Polytechnique

ALL : Unteroffizier
fréquence : 014
registre ancien : 4

synonyme : adjudant, officier, gradé morphologie : apocope, mot composé usage : militaire, guerre, polytechnique, Saint-Cyr

Chronologie

1880 1885 1885 1886 1886 1888 1893 1896 1896 1896 1901 1917 1918 1980

Citations

1880 Et au milieu de ce brouhaha bruyant, du va-et-vient incessant, de la poussière impalpable qui monte vers le plafond, le «bazof» de la compagnie se promène les mains derrière le dos, surveille en bâillant le travail source : 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien
1896 Un quart d'heure après le réveil commence l'étude. Un coup de langue ou de caisse indique aux bas-offs que les retardataires doivent être punis source : 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école
1886 C'est la tête noire des « basoffs » qui le traquent perpétuellement, qui l'accablent de « kilos » source : 1886. Souvenirs militaires. L'argot du bahut

<3 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Apocope (George, FM48) / D'usage courant ailleurs qu'à Saint-Cyr (Larchey1893) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).