Définition de : se mousser

se mousser (tableau rapide)
se mousser Se montrer hautain, fier, faire l'important ; se faire de la publicité, se faire valoir, se faire de la réclame, insister sur ses qualités, sa valeur ; se donner du courage? ; se faire applaudir? ; □ vanter qqun, faire de la réclame
synonyme prétentieux, faire le prétentieux, fier, vanter (se)
date 1798
fréquence 022

se mousser

& se faire mousser ; faire mousser ; □ faire mousser qqun

locution

Définition

Se montrer hautain, fier, faire l'important ; se faire de la publicité, se faire valoir, se faire de la réclame, insister sur ses qualités, sa valeur ; se donner du courage? ; se faire applaudir? ; □ vanter qqun, faire de la réclame

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Synonyme : prétentieux, faire le prétentieux, fier, vanter (se)

Citations
2011 un petit événement, une petite aventure, ils allaient sûrement en parler aux copains pour se faire mousser, ça fait toujours sont petit effet de raconter qu'une fille de la classe s'est écrasée sur le trottoir. source : 2011. Je tue les enfants français dans les jardins
1851 Est-ce que vous seriez par hasard la jeune duchesse de moscovite dont on m'a tant parlé ? –Attendez donc… seriez-vous d'aventure le prince polonais qu'on m'a tant fait mousser ? source : 1851. En manches de chemise
1862 Notre amphytrion s'était apparemment entendu à ce sujet avec ses convives et ses domestiques, ainsi que ces derniers avaient grand soin de se faire mousser devant moi, avec affectation et une sorte de malice, chaque pièce nouvelle source : 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865
1972 Je me doute que le lecteur va réagir en pensant que je brode un peu, que j'imagine. Il aurait tort de croire ça […] je ne suis pas d'une nature à exagérer, à me vanter en me faisant mousser source : 1972. Cambrioles - Les bouleversants mémoires de l'Arsène Lupin de l'après-guerre
1963 Comme elle est incapable d'avoir un enfant […] je ne vois pas ce qu'elle risque à faire quelques démarches afin de faire mousser Jean-Jacques. source : 1963. Les perles de Vénus
2006 Dès lors, le commissaire qui veut se faire mousser connaît sa mission : surveiller comme le lait sur le feu les groupes d'enquêtes les plus susceptibles de rapporter dans leurs filets des dossiers chauds et prévenir sa hiérarchie avant que cela ne déborde source : 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
1915 Mon ami Molignon est un vrai poilu… Il a été blessé dans les tranchées, lors d'un engagement récent. / Monlignon, qui trouve sans doute que je ne le fais pas assez mousser, éprouve le besoin de se tailler une petite réclame. source : 1915. Les poilus de la 9e
1954 Il lui fallait du saignant, avec des os qui craquaient. Je lui ai servi ce qu'il voulait en forçant un peu, histoire de me faire mousser. Il avalait ça, oubliait ses écrevisses et jouissait bien visiblement. source : 1954. Les portes de l'aventure
1888 lequel n'était naturellement pas fâché de se faire mousser au détriment d'un collègue source : 1888. Le train de 8 h. 47
1968 Pour lui, depuis toujours, la vie est un cinémascope. Comment n'aurait-il pas cette conception de toute faire « mousser » quand on sait [que] le célèbre bébé Cadum, c'était Charley ! source : 1968. Histoires de... boxe
1976 je vais devoir mettre mon arme dans ma ceinture. Dans ta tête il peut se passer plein de choses. Tu peux te dire : il a les mains occupées, je vais lui rentrer dedans… Tu peux te dire plein de trucs pour te faire mousser et tenter un turbin. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<11 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • 1798 (GR) probablement dans AF1798 (à vérif.) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).