avoir des cornes

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 4 fréquence : 17

avoir des cornes & porter des cornes ; être affublé d'une paire de cornes ; faire porter des cornes ; corne ; cornes

Être cocu ; tromper, être infidèle ; les cornes, attribut symbolique du cocu

Synonyme : cocu, adultère, infidèle Famille : cornes, bois (cocu)

10328.jpg: 445x650, 97k (22 août 2011 à 22h31)

1791 J'en fais porter à mon mari, / Et c'est pour éveiller sa flamme 1791. Bordel patriotique institué par la reine des Français, pour les plaisirs des députés de la nouvelle législature, Précédé d'une épître dédicatoire de Sa Majesté à ces nouveaux Lycurgue 1897 tout marcha de telle façon que dans les deux ménages, on aurait pu se croire revenu au temps de la lune de miel et que les époux ignorèrent toujours les cornes portées réciproquement. Tout est bien qui finit bien ! 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°2) (Les deux cocus / Un grand dîner !) 1976 Une qui avait compati à la souffrance du citadin, c'était la femme de l'aubergiste. Belle paysanne, bien en chair, la quarantaine. Elle s'était fait donner du gourdin par le jeune malade. […] Devait porter de sacrées cornes l'aubergiste ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 199