languefrancaise.net

dépouiller (définition)

dépouiller
■ Voler qqun, le déposséder de qqun, le rançonner ; voler qqchose ; racketter ; ■ (spécialement, dans les années 90) détrousser, agresser qqun pour voler ses vêtements de marque en usant de violence, racketter, extorquer, voler brutalement

dépouiller & se faire dépouiller ; se dépouiller qqchose #verbe tr.

■ Voler qqun, le déposséder de qqun, le rançonner ; voler qqchose ; racketter ; ■ (spécialement, dans les années 90) détrousser, agresser qqun pour voler ses vêtements de marque en usant de violence, racketter, extorquer, voler brutalement

↓ fréquence : 024 | registre moderne : 6

  • 1961 Mais il existe encore une autre catégorie d'individus tirant des subsides de la prostitution clandestine. Ce sont les irréguliers, les « pommes » comme les désignent les vrais de vrai. Ces « faux marles » qui n'ont pas su en imposer à la fille qu'ils avaient réussi à séduire, seraient, en réalité, également dangereux puisque pour « se défendre » tout de même ils n'hésitent pas à rançonner les femmes seules ou les débutantes qu'ils dépouillent régulièrement. source : 1961. L'hydre aux mille têtes
  • 2013 on échafaude une combine, on descend dans les boîtes homo d'Ostende où je me fais draguer avant de dépouiller les lascars sur le trottoir source : 2013. Moi Dodo la Saumure
  • 2008 « De mon temps », il était rare de se faire dépouiller dans sa propre cité, comme c'est le cas aujourd'hui. source : 2008. Flic dans le 9.3
  • 1990 D'autres, minoritaires, – les « cailleras » – dépouillent et pratiquent plus la baston que l'art du graffiti… source : 1990. Faut-il avoir peur des bandes ?
  • 1990 Un soir qu'il revenait du lycée, il s'est fait « dépouiller » de son blouson Chevignon. « Ils étaient cinq, raconte Sylvain, je ne faisais pas le poids. Alors je leur ai filé mon blouson. Les mecs, je crois qu'ils étaient des 3000 à Aulnay, mais je n'en suis pas certain. Ce dont je suis sûr, c'est qu'il y avait trois blacks et deux beurs. » source : 1990. Faut-il avoir peur des bandes ?
  • 1997 Youssef (il a treize ans), qui habite au huitième et un Black de son école, ils ont dépouillé de son zonblou (blouson) un lascar de leur classe qui a de la thune. source : 1997. La cité
  • 1987 y en a qui sont vraiment bourrés, alors toi tu les racoles et tu les amènes dans un parking ou un endroit calme, moi j't'attends dans l'parking et on dépouille le mec, parfois y faut cogner quand ils sont pas assez défoncés source : 1987. Néons
  • 1995 On troque à l'équitable, mais on rackette aussi. On vole, on « dépouille ». Ton zonblou me plaît, file-moi ton zonblou ! Mes pompes sont pourries, je prends les tiennes. source : 1995. La zonzon de Fleury
  • 1998 la victime, récalcitrante, avait été bâillonnée et ligotée, avant de se faire « dépouiller » source : 1998. Les combines des voleurs et comment s'en défendre
  • 1983 J'me dépouillais tranquillos un réservoir de flan-flan et j'me suis fait gauler ! source : 1983. Le zonard des étoiles

<10 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion en indiquant la source exacte. Merci.

1868 1927 1927 1961 1979 1983 1987 1990 1990 1992 1995 1997 1998 1999 1999 2000 2001 2001 2008 2012 2013 2015 xxxx xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments