languefrancaise.net

bleu (définition)

bleu
Policier, gendarme ; la police en tenue ; les forces de l'ordre en général ; gardien de la paix chargé de faire le ramassage des clochards

  • 2008 Les patrouilles de police et les filles jouaient alors au chat et à la souris. Dès que l'une d'elles apercevait une équipe de « bleus », elle faisait signe aux autres et toutes s'engouffraient dans un hall d'immeuble. Mais il en restait toujours deux ou trois pour se faire prendre. source : 2008. Flic dans le 9.3
  • 2001 dès qu'on sort de la téci, on s'fait contrôler par les bleus. source : 2001. La philo ça prend la tête - Prof en cité
  • 1984 Finalement, l'affaire n'est pas du ressort des pompiers, et puisque les bleus sont là, c'est à eux qu'incombe la tâche d'emmener le blessé à l'hôpital source : 1984. Maîtresse à Belleville
  • 1803 Etait-elle seule [la reine] ? –Non ; un bleu (un gendarme) montait toujours la garde à sa porte. –Ce bleu était avec elle ? –Je t'ai dit qu'il montait la garde à la porte, mais elle n'en était séparée que par un paravent tout percé source : 1803. Essais historiques sur les causes et les effets de la Révolution de France
  • 2012 Sauf si tu préfères te faire raccompagner parce qu'on t'aura retiré ton permis et immobilisé ta bagnole… On était suivis par un fourgon des « bleus » ! C'est ta femme qui serait contente… source : 2012. Des clous dans le coeur
  • 2012 la moitié du quartier était aux fenêtre ou dehors, entourant le véhicule de police et celui des pompiers appelés à la rescousse. Lazare demanda au brigadier, chef de patrouille des « bleus », d'éloigner ces curieux assoiffés de sensationnel source : 2012. Des clous dans le coeur

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion avec précision de la source exacte. Merci.

1803 1984 1997 1997 1999 1999 1999 1999 2001 2006 2007 2008 2010 2010 2010 2012 xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments