Définition de : bousiller

  • bousiller
    • Travailler vite et mal, négliger son travail, ne pas soigner un travail, faire grossièrement son travail ; flâner, gouaper, en faire le moins possible quitte à mal faire pour finir vite
    • fréquence : 014
    • id : 5953

bousiller & bouziller v.tr.

Définition

Travailler vite et mal, négliger son travail, ne pas soigner un travail, faire grossièrement son travail ; flâner, gouaper, en faire le moins possible quitte à mal faire pour finir vite

ALL : schnell und schlecht arbeiten
fréquence : 014
registre ancien : 7

synonyme : travailler mal usage : ouvrier

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1694.

1894 1895 1896 1900 1901 1902 1917 1918 1919 1920 1926 1930 1949 1951

Citations

  • 1895 Marié, l'existence [de l'ouvrier] est plus dure, mais la femme s'emploie de son côté, on « bousille » un peu, le mari travaille douze et treize heures par jour, et l'on s'arrange tout de même pour que les enfants ne manquent de rien. source : 1895. En plein faubourg
  • 1949 [ ramènent renâclent au tapin ] s'agitent renardent [ au tapin ] [ ressautent sur le tas, brutalisent les cuirs ] bousillent l'asticage source : 1949. Casse-pipe (variantes)

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Sens Mal faire (un travail) aussi usuel chez les bourgeois de Brest, et les paysans du Ht-Maine (1859), qu'à propos de la pièce de soie, chez les canuts lyonnais (Esnault1919)

  • Bousi : mortier à gâcher le plâtre (AYN)
  • de bouse (GR)
  • 1694 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.