Définition de : bouillon de onze heures

  • bouillon de onze heures

bouillon de onze heures & bouillon d'onze heures ; donner un bouillon d'onze heures ; prendre un bouillon de onze heures ; prendre le bouillon de onze heures ; faire prendre un bouillon de onze heures locution

Définition

Empoisonnement, empoisonner, s'empoisonner, se suicider, poison, breuvage empoisonné ; (infirmier)

ALL : sich dans Leben nehmen / ANG : (broth) a money loss
fréquence : 014
registre moderne : 4

synonyme : mourir, poison, empoisonner, empoisonneur

Chronologie

1832 1832 1847 1886 1900 1901 1917 1920 1926 1927 1951 1955 1979 1981

Citations

<2 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Légende populaire qui croit qu'on administre dans les hôpitaux un bouillon qui fait mourir vient d'un malade mort à midi après le bouillon de onze heures (VIR) / C'est de l'Hôtel-Dieu qu'est partie la légende du bouillon d'onze heures. Un malade amené un soir, vers cinq heures, fut couché, puis, suivant l'usage, l'interne de service, escorté d'un infirmier, vint pour le questionner et donner les prescriptions urgentes. [le malade avait peur, croit qu'on veut se débarasser de lui car la salle est pleine] Il répondit en tremblant aux questions de l'interne. Celui-ci, voyant un homme plein de vie, plus malade du cerveau que du corps, ordonna un bouillon et ajouta : 'Vous donnerez le bouillon d'onze heures'. Dans la nuit, le malade mourut subitement. Depuis cette époque, le bouillon d'onze heures est légendaire dans les hôpitaux, et on emploie cette expression pour dire que l'on se débarrasse des gens à volonté. (VIR-PAROUB) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.