faire la nique

faire la nique (tableau rapide)
faire la nique Se moquer, se moquer de qqun, le narguer, ignorer, se moquer de qqun au moyen d'un geste familier aux voyous ; mépriser qqchose, être supérieur à
synonyme railler, se moquer, battre, vaincre, être meilleur, supérieur
date 1340
fréquence 22

faire la nique

& faire la nique à

locution

Définition

Se moquer, se moquer de qqun, le narguer, ignorer, se moquer de qqun au moyen d'un geste familier aux voyous ; mépriser qqchose, être supérieur à

registre ancien : 5 registre moderne : 5

Synonyme : railler, se moquer, battre, vaincre, être meilleur, supérieur

Citations
1883 les évènements ont fait la nique à tous les prophètes source : 1883. Le Tableau de Paris
1835 A nous saucisse et poularde ! / A nous liqueurs et vins vieux ! / Fais la nique à la camarde / Qui nous montre les gros yeux source : 1835. Le Réveillon à la Conciergerie, dans Mémoires de Lacenaire, avec ses Poèmes et ses Lettres, suivis de Témoignages, Enquêtes & Entretiens présentés par Monique Lebailly
1867 Le sentiment, il peut se fouiller, femmes charmantes ! […] je vous ferai la nique source : 1867. Le beau pompier
1890 que j'exprime en gesticulant, au risque de faire envoler des arbres de l'esplanade des Invalides que nous traversons tous les pierrots gouailleurs qui font la nique aux passants source : 1890. Biribi
1770 Avec son grand fracas, / La Verdure pourtant ne m'a pas fait la nique. source : 1770. La foire Saint-Laurent, comédie représentée en 1709, dans Oeuvres de Le Grand, comédien du roi
1960 Pour moi, perdre ma virginité, c'était en quelque sorte faire la nique aux principes que j'avais reçus et à mes parents dont les idées bourgeoises me révoltaient. source : 1960. La France et l'amour - Une enquête de l'Institut Français d'Opinion Publique
2011 Enfin viennent les « bonhommes », les casseurs, les braqueurs, les trafiquants de drogue, tous ceux qui font la nique à la société et se présentent souvent en « opprimés du système ». source : 2011. Dans la peau d'un maton

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

D'une rac. nick, attestée en gallo-romain, d'après Wartburg, qui ne retient pas l'orig. germanique, l'anc. verbe niquer (cf. all. nicken) signifiant «hocher la tête, faire un signe d'affirmation» (et non de mépris) ; P. Guiraud invoque un croisement avec un dér. du lat. negare. - > Niche (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).