Définition de : aboyer

  • aboyer
    • Crier, parler fort ou agressivement ; crier, être mécontent ; appeler (fort) les noms ; appeler le chaland ; réclamer ; ordonner violemment, parler agressivement
    • fréquence : 023
    • id : 4923

aboyer

Définition

Crier, parler fort ou agressivement ; crier, être mécontent ; appeler (fort) les noms ; appeler le chaland ; réclamer ; ordonner violemment, parler agressivement

ALL : schreien
fréquence : 023
registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : crier, hurler

Chronologie

1857 1870 1883 1892 1911 1917 1930 1948 1949 1952 1953 1953 1954 1955 1956 1960 1975 1978 1982 1984 1985 2011 2012

Citations

  • 1960 Les sous-officiers aboyaient pour ranger leurs hommes et faisaient sans cesse rectifier les files. source : 1960. Les Centurions
  • 1952 Il arrive un matin, mais alors enragé, il aboyait tout seul au milieu des maçons source : 1952. Une fille du tonnerre
  • 1892 L'hercule aboya un autre nom, après avoir déchiffré une autre fiche source : 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
  • 1978 Junot, l'agent de secteur, rouge, gonflé de colère, presque apoplectique, qui aboie : « Laissez travailler les gens ! C'est une entrave à la liberté du travail ! […] » source : 1978. L'établi
  • 1883 Si mon frère voulait m'employer ou m'aider, je n'aboierais plus source : 1883. Le Tableau de Paris

<5 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.