¶ scribouillard

  • scribouillard
    • (péj.) Secrétaire, bureaucrate, fonctionnaire commis aux écritures, plumitif, scribe employé aux écritures, qui écrit, rédige, fait des rapports ; journaliste ; (et tout ce qui se mêle d'écrire : historien, etc.)
    • fréquence : 023
    • id : 4848

scribouillard n.

Définition de scribouillard

(péj.) Secrétaire, bureaucrate, fonctionnaire commis aux écritures, plumitif, scribe employé aux écritures, qui écrit, rédige, fait des rapports ; journaliste ; (et tout ce qui se mêle d'écrire : historien, etc.)

ANG : secretary
fréquence : 023 registre ancien : 7 registre moderne : 6

synonyme de scribouillard : fonctionnaire, bureaucrate, journaliste
morphologie : -ard

Chronologie (aide)

La plus ancienne attestation connue est : 1914.

1915 1917 1917 1918 1918 1919 1925 1935 1935 1942 1952 1953 1953 1954 1957 1960 1965 1970 1972 1973 1981 1998 2009

Citations (aide)

  • 1965 Je suis passé sergent-major en 1916, et en 1919, à ma démobilisation, j'étais toujours sergent-major. Comme vous voyez, j'ai vingt-quatre ans de grade, active et réserve. Je suis un sergent major à l'état pur, une quintessence de scribouillard, l'as des as du livret matricule. source : 1965. La débâcle
  • 1965 Il y a des types qui sont venus au monde pour être toujours planqués. Même ici [stalag], ils sont déjà au moins cent scribouillards planqués à la Kommandantur. source : 1965. La débâcle
  • 1935 Ces historiens pataugeront dans l'erreur […] Je sais, et tous mes camarades savent, que les tirailleurs ont embarqué sur l'Iris parce que le croiseur-cuirassé Léon-Gambetta fut torpillé par un sous-marin autrichien, le 27 avril 1915. La relation de cause à effet entre deux événements si dissemblables et si éloignés l'un de l'autre échappera aux scribouillards qui pâliront sur les archives truquées de la marine ; elle est évidente pour quiconque a fait la guerre en Méditerranée. source : 1935. Mer Noire
  • 1919 un lourdaud heurta la porte en brandissant un registre et un porte-plume menaçants. –Vous seriez peut-être curieux de savoir, lui sussurai-je, comment je me prénomme, où je suis né […] ? –Justement, me répondit cet auguste scribouillard, émerveillé source : 1919. Un "toubib" pas ordinaire
  • 1925 Je n'ai rien d'un scribouillard. Je ne me vois pas bien dans un burlingue source : 1925. Mon curé chez les pauvres
  • 1915 Puis, quand le pauvre gars a été nettoyé, soigné, enveloppé de linge blanc, un autre « scribouillard » – comme disent les troupiers – lui épingle sur la poitrine une « fiche de diagnostic », qui réglera le mode d'évacuation source : 1915. Feuilles de route d'un ambulancier (Alsace - Vosges - Marne - Aisne - Artois - Belgique)
  • 1970 L'inspecteur se força à se plonger dans son travail de scribouillard de police. source : 1970. Échelon de destruction
  • 1973 Je me rendis à la mairie, téléphoner. En premier lieu, au sous-préfet. J'eus à l'écoute un de ses scribouillards et je lui servis une relation expurgée de l'événement source : 1973. Le Savoyard et la Vaudoise
  • 1918 Par la bonne volonté d'un scribouillard, nos glisseurs se trouvaient donc tous en règle source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1918 un avoué […] qui s'était arrangé avec divers scribouillards […] pour être perpétuellement absent source : 1918. Loin de la rifflette

<10 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Fam., péj. Employé aux écritures, notamment dans l'armée. Synon. bureaucrate, gratte-papier.Et quand le scribouillard nous a demandé: « Avez-vous des enfants à légitimer? » J'ai répondu: « Oui, m'sieu, un » (Arnoux, Paris, 1939, p. 198). Et quelqu'un d'autre (...), un scribouillard de la justice militaire, signalait que l'on avait dérobé un bachot (...). On exigeait une sanction (Cendrars, Main coupée, 1946, p. 225). Prononc.: [skʀibuja:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1914 « soldat employé aux écritures » (d'apr. Esn.); 2. 1939 « employé aux écritures » (Arnoux, loc. cit.). Dér. de scribouiller*; suff. -ard*. (tlfi:scribouillard) /

  • De scribouiller (GR)
  • 1914 (GR) / 1914, DHAF (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.