Définition de : casser du bois

casser du bois & casser du petit bois ; briser du petit bois ; faire du bois locution

Définition

Avoir un accident et endommager son matériel, briser son appareil (avion, dirigeable, taxi) ; faire quelques dégâts, casser les meubles

fréquence : 015
registre ancien : 7

synonyme : accident, avoir un accident usage : aviation, hélicoptère

Chronologie

La plus ancienne attestation connue est : 1911.

1911 1911 1914 1917 1918 1918 1918 1918 1918 1919 1926 1952 1960 2002 2002

Citations

  • 1911 Justement, le grand artiste qui monte en course les appareils de la maison a passé hier quelques heures ici : il a « fait des allumettes » (on ne dit plus « casser du bois ») et une demi-douzaine d'ouvriers sont occupés à ravauder l'oiseau blessé. source : 1911. Au camp d'aviation
  • 1960 Les as ont cassé du bois aujourd'hui. 5 ou 6 coucous tout neufs y ont passé à l'atterrissage. On voit bien que c'est une guerre d'usure. Ils en rigolent encore. Pour quelques uns qui ont vraiment du cran combien d'autres ne sont que des batteleurs maladroits. source : 1960. Chass'bi
  • 1952 Tandis qu'à la G.7, on peut casser du bois, c'est prévu source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1952 les Compagnies ont fait l'essai des imberbes. Miracle, ils ne cassent pas plus de bois que les autres. Moins peut-être source : 1952. Mon taxi et moi
  • 1918 joua la scène de l'accident et simula une chute en feuille morte, au cours de laquelle il boucla deux fois de suite la boucle pour compléter l'illusion. Arrivé à terre sans casser de bois, il fit le mort source : 1918. La saucisse infernale
  • 2002 Pris d'une crise de démance, le quadragénaire qui demeurait dans une belle maison avait cassé du petit bois, en brisant à tour de bras une partie de son mobilier. source : 2002. Flic à Tours
  • 2002 un jour, pris d'une crise de démence, il brisa du petit bois à son domicile. source : 2002. Flic à Tours
  • 1914-1919 Enfin on arrive un peu brusquement au sol, mais sans casser de bois. source : 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

3. P. anal. a) [À propos d'une chose concr.] Loc. Casser du bois. Endommager un avion à l'atterrissage. Les pilotes cassant du bois (Langlois, Binet dans F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 7, 1920-24, p. 166) ; s'emploie aussi dans l'arg. des chauffeurs de taxi (cf. A. Simonin, J. Bazin, Voilà taxi ! 1935, p. 16). (tlfi:bois) /

Aviateurs, 16-18 ; (faire -) : dirigeables, mai 18 ; métonymie de l'objet par sa matière (Esnault1919)

  • Parce qu'à l'époque où on employait l'expression le bois était un matériau employé dans la construction des machines (gb)

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.