Définition de : prendre le pli

  • prendre le pli
    • Prendre l'habitude ; quand qqchose devient systématique, habituel ; garder l'habitude ; l'habitude est prise
    • fréquence : 017
    • id : 37215

prendre le pli & prendre le pli de ; garder le pli de ; prendre un mauvais pli ; le pli est pris ; le pli étant pris locution

Définition

Prendre l'habitude ; quand qqchose devient systématique, habituel ; garder l'habitude ; l'habitude est prise

fréquence : 017
registre ancien : 4 registre moderne : 4

synonyme : habitude

Chronologie

1842 1851 1882 1895 1915 1950 1950 1958 1961 1967 1979 1979 1990 1995 1995 1997 2008

Citations

  • 2008 Bon an mal an, j'ai pris le pli de travailler dans ce cadre affreux, aggravé par de nombreux problèmes de matériels défectueux ou manquants. source : 2008. Flic dans le 9.3
  • 1851 je vous en conjure, renoncez à un état… qui a ses dangers. –Vous voulez que je quitte mon état ? –Oui. –Et avec quoi vivrai-je ? –Vous ferez autre chose. –Mais je ne sais pas faire autre chose. –Ah ! je comprends… le pli est pris… aussi, je ne vous demande pas de renoncer tout d'un coup, brusquement. source : 1851. En manches de chemise
  • 1995 Simplement, l'homme est un animal d'habitudes, et se raser tous les matins est un bon pli à prendre lorsqu'on risque de se retrouver […] en situation de demander d'emploi. source : 1995. La zonzon de Fleury
  • 1950 Évidemment, le pli est pris, et bien pris de tout juger, jauger, évaluer quant à des disciplines qui sont autant de nauséeux mirages et fécaux trompe-l'oeil source : 1950. Ainsi soit-il
  • 1979 Le pli était pris et, spontanément, chaque soir Odette allait prendre place à l'autre extrémité du siège source : 1979. Play-boy
  • 1950 J'ai gardé de ce temps le pli de ne rien jeter aux ordures ; tout m'est précieux. source : 1950. Monsieur Paul
  • 1842 Étant en contact continuel avec les soldats, couchant dans la même salle de police, ils prennent bien vite de mauvais plis, et deviennent malins, tapageurs et insolents. source : 1842. Les écoles militaires - École de Saumur, dans Les Français peints par eux-mêmes
  • 1915 J'ai commencé à punir ; le pli est pris, ça va tout seul maintenant ; il ne m'en coûte plus. source : 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915
  • 1997 Le pli n'avait pas tardé à se prendre et, assez vite, il me semble, les Schmidt m'avaient bel et bien convié à partager avec eux le pis de vache source : 1997. L'aveu différé
  • 1882 si la lutte pour le pain se trouve ainsi terminée, le pli du travail est pris. L'habitude d'une production littéraire quotidienne est devenue pour lui un besoin, comme une seconde nature. source : 1882. Zola. Notes d'un ami

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.