Jules

Jules Baquet dans salle de police ou violon servant de latrines, tonneau percé d'un bout, posé sur l'autre, et portant deux crochets de fer sur les côtés, tinette, pot de chambre, vase de nuit
date 1866
fréquence 19
synonyme WC, pot de chambre

Jules

& jules

nom propre

Baquet dans salle de police ou violon servant de latrines, tonneau percé d'un bout, posé sur l'autre, et portant deux crochets de fer sur les côtés, tinette, pot de chambre, vase de nuit ALL : Nachtsgeschirr

registre ancien : 7 registre moderne : 7

Usage : militaire, guerre, scatologie (pipi, caca)

3178.jpg: 499x689, 82k (19 avril 2014 à 12h59) 3178_escorte_a_jules.jpg: 550x362, 43k (21 mai 2017 à 22h18)

1889 –C'est pour désinfecter, répond Fricotard. –Oui, mais ça empeste rudement ! –Dame ! reprend l'ancien, vaut encore mieux sentir ça que les odeurs à Jules ! 1889. Le soldat Chapuzot
1889 le légendaire baquet que les troupiers – on ne sait pourquoi – surnomment Jules depuis un temps immémorial 1889. Le soldat Chapuzot
1890 viciée par les émanations qui s'échappent d'une espèce d'armoire mal fermée. Cette armoire est l'antre de Jules, Jules, l'inséparable compagnon des prisonniers, l'urne lacrymatoire des affligés 1890. Biribi
1892 Vos lits sont faits [à la salle de police] : je m'en vais ! Ne vous disputez pas avec Jules ! 1892. Fricotard et Chapuzot (Pièce en trois Actes et cinq tableaux)

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Du prénom Jules (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).