mauviette

mauviette (tableau rapide)
mauviette Personne faible (moralement ou physiquement) ; peureux, qui se laisse impressionner, qui ne sait pas se battre, qqun de pusillanime
synonyme peureux, effrayé, peu viril, personne molle et sans caractère, faible, être faible
date 1808
fréquence 14

mauviette

n.f.

Définition

Personne faible (moralement ou physiquement) ; peureux, qui se laisse impressionner, qui ne sait pas se battre, qqun de pusillanime

registre moderne : 4

Synonyme : peureux, effrayé, peu viril, personne molle et sans caractère, faible, être faible

Citations
2009 Ce n'était pas par hasard qu'il était autant respecté : ce n'était pas une mauviette mais un criminel de métier source : 2009. Le Ciel sur la tête
1925 Il discutait le coup, furieux, lui, le costaud, d'avoir été maté par cette mauviette source : 1925. La bonne vie
1964 Ça n'a jamais été une mauviette, Pascale. Elle aimait le sport et entretenait soigneusement son corps source : 1964. Folle à lier
1978 C'est pas un milieu de mauviettes, on n'a pas peur, on se laisse pas marcher sur les pieds source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
1947 Pour qui m'prends-tu ? J'suis pas une mauviette comme cette pauv' Mariré, moi ! […] On n'obtient rien de moi avec des m'naces. J'ai peur de rien ni d'personne. J'en ai vu d'autres, et des plus durs que toi, et ils m'ont pas fait trembler… source : 1947. Fleur-de-Poisse
1947 C'était un' mauviette, un' poupée, vous vous rappelez ? À présent, y n'a peur de rien. source : 1947. Fleur-de-Poisse

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B. − P. anal., fam. Personne sans aucune résistance physique et au tempérament délicat. Synon. fam. petite nature. Il me plaît que ce jeune homme, qui était loin d'être une mauviette et qui parfois se montrait batailleur et assez rude, ait écrit à la femme qu'il aimait: « Le monde est trop brutal pour moi − je suis heureux que la tombe existe » (Green, Journal, 1948, p.156): Pour moi, ce qui me charme en cet exercice et montre l'adresse périlleuse, c'est la bravoure de la jeune fille. Cette mauviette! Cela n'a pas deux onces de chair sur les os et cela loge dans l'étroite cage de sa maigre poitrine un vrai coeur de lion ou de héros antique. Gautier, Fracasse, 1863, p. 322. Emploi adj. Le fait est que le petit Chose était ridiculement petit; et puis l'air si jeune, si mauviette (A. Daudet, Pt Chose, 1868, p.47). (tlfi:mauviette) /

Parce que la mauviette est un petit oiseau chétif (?) (gb) /

  • 1808 d'après Wartburg (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).