fille d'amour

fille d'amour Prostituée, courtisane ; prostituée dans maison de tolérance ; prostituée pour le compte de qqun, maîtresse du patron ou de la patronne d'un bordel, fille que se réserve le patron (ou la patronne) ; autre femme que la femme du souteneur
fréquence 14
synonyme prostituée, prostitué

fille d'amour

n.f.

Prostituée, courtisane ; prostituée dans maison de tolérance ; prostituée pour le compte de qqun, maîtresse du patron ou de la patronne d'un bordel, fille que se réserve le patron (ou la patronne) ; autre femme que la femme du souteneur

registre moderne : 4

Usage : prostitution

1840 La langue française s'épure, nos moeurs touchent à la perfection, la décence est à l'ordre du jour. Les maquerelles sont maintenant des dames de maison, et les putains des filles d'amour ! source : 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour
1840 Je foutais n'import' avec l'quel, / Bourgeois et canaille, / Noblesse, val'taille, / Me bourraient l'con la nuit, le jour, / V'là ce que c'est qu'un' fill' d'amour. source : 1835-1840?. La fille d'amour (chanson)
1862 Les poissons sont des individus qui vivent en bons rentiers aux dépens des filles d'amour source : 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865
1955 Si t'avais bossé pour la filer au turf, je ne me serais pas occupé de ta fille d'amour source : 1955. Pas de pitié pour les caves
1756-1763 (vers) la dame Sorel, femme du monde, tenant une Académie de filles d'amour, rue Saint-Honoré [22/10/1759] source : 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
1948 La patronne était d'accord avec elle [pour dénoncer le Julot] car ça aurait fait une fille d'amour de plus dans le bordel. Il y en a toujours une ou deux, soit pour la patronne, soit pour le patron. source : 1948. Vie d'une prostituée
1927 La fille d'amour […] n'est pas un doublard. Le doublard est ignoré de la femme. […] Au contraire, la femme connaît la fille d'amour et souvent vit avec elle. source : 1927. Maisons de société - Choses vues
1947 Trignol égrène des histoires de terreurs, de demi-sels, de patrons de claque, de filles d'amour : les vrais de vrais, chers à Carco, défilent source : 1947. Mon journal dans la drôle de paix

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).