Définition de : se mettre de la partie

  • se mettre de la partie
    • Participer, intervenir, prendre part activement ; être impliqué, participer, être présent
    • fréquence : 020
    • id : 50009

se mettre de la partie & être de la partie ; se mêler de la partie locution

Définition

Participer, intervenir, prendre part activement ; être impliqué, participer, être présent

fréquence : 020
registre ancien : 2 registre moderne : 3

synonyme : participer, s'impliquer

Chronologie

1790 1794 1887 1914 1915 1917 1930 1935 1947 1953 1960 1968 1970 1982 1995 1997 1999 1999 2004 2009

Citations

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Être, se mettre de la partie. Participer à un divertissement, à une partie de plaisir ou à une entreprise délicate: 22. Une grande tournée électorale fut organisée: le sous-préfet et le notaire du chef-lieu devaient m'accompagner; le peintre ordinaire de Sa Majesté était de la partie. Reybaud,J. Paturot,1842, p. 324. P. anal. ou au fig. [Le suj. est une chose concr. ou abstr.] Sa conscience recommença de défaillir. La vanité se mit de la partie pour tourmenter cette pauvre âme (Sandeau,Mllede La Seiglière,1848, p. 77). Le soleil était de la partie. Pour son dernier été, celui de la Saint-Martin, il s'en donnait de flamber, blanc et or, irradiant dans un ciel de cristal bleu (Pesquidoux,Livre raison, 1928, p. 157). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.