imbibé

imbibé (tableau rapide)
imbibé Ivre, saoûl, être soûl, sous l'effet de l'alcool, alcoolique
synonyme ivre
fréquence 17

imbibé

& être imbibé ; imbibé de bière

Définition

Ivre, saoûl, être soûl, sous l'effet de l'alcool, alcoolique

registre moderne : 6

Synonyme : ivre Usage : alcool, ivrognerie, boire

Citations
1966 La Puce et quelques autres, très imbibés de bière, allaient et venaient de la salle à l'extérieur. source : 1968. Les barjots
1935 imbibés d'eaux-de-vie se distillant chez eux sous forme de larmes pendant des confessions sentimentales ne l'intéressant pas source : 1935. Sous-soliloques des trottoirs de Paris
1952 C'était irrésistible et le gars, bien imbibé, a accepté avec un enthousiasme vineux source : 1952. Mon taxi et moi
1976 Les éthyliques chroniques et autres brutes « imbibées » qu'il importait de mettre hors d'état de nuire chaque fois qu'ils étaient en crise de psychose alcoolique source : 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine
1928 Devant La Belle Chopine, un autre bistro de la cité, Poêle-à-Marrons, déjà imbibé de quelques demi-setiers, l'appelle : –Amène-toi, l'frère, je te fais un litre au zanzi… source : 1928. La racaille
1979 Écouter la radio ? Ça va un moment. Lire ? On en avait vite marre : trop crevé, trop imbibé… source : 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments
  • s'imbiber : 1873, P. Larousse ; participe passé non daté (citation, Bosquet, les Bonnes Intentions) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).