pleurer comme une madeleine

pleurer comme une madeleine (tableau rapide)
pleurer comme une madeleine Pleurer (comme un enfant, comme un innocent)
synonyme pleurer, pleurs
date 1833
fréquence 14

pleurer comme une madeleine

& pleurer comme une Madeleine ; pleurer comme des Madeleines ; chialer comme une Madeleine ; chialer comme une madeleine ; chouigner comme une madeleine

locution

Pleurer (comme un enfant, comme un innocent)

registre moderne : 4

Morphologie : comparaison

1980 You chialed comme une madeleine source : 1980. It is not because you are
2003 Beau, les yeux rouges, pleurant comme une madeleine, fourrait ses vêtements d'été qu'il avait récupérés sur l'étagère du haut source : 2003. La pharmacienne
1973 Nous, nous pleurons comme des Madeleine. Ça n'a pas d'importance source : 1973. Edmée au bout de la table
1937 l'instant d'après elle pleurait vraiment, comme une Madeleine, selon l'expression source : 1937. Faubourg
1984 elle chialait comme une madeleine dans sa tasse de Cicona, elle arrivait plus à tremper ses tartines. source : 1984. Boulevard des allongés
1947 Mais ma pauvre tante pleure comme une Madeleine dès que je parle de m'en aller ! source : 1947. Fleur-de-Poisse
1911 Je suis sûr qu'elle en sera contente tout en chouignant comme une madeleine… source : 1911. Le journal à Nénesse
1947 L'émotion du Pasteur et des siens fut incroyable. Il pleurait à chaudes larmes et, par contagion, nous nous mîmes tous à pleurer, comme des Madeleine, même Deloiseau le cynique. source : 1947. Prisons tragiques. Prisons comiques. Prisons grivoises
1903 Quand elles arrivent ici, elles pleurent toutes comme des Madeleines ; elles geignent ainsi que de petits enfants et appellent leur maman. source : 1903. Les enracinées
1903 Pendant ce temps-là, toi, petite malheureuse, tu chiales comme une Madeleine et tu appelles ta maman. source : 1903. Les enracinées

<10 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

(P. allus. à celle qui fut pardonnée par Jésus) Pécheresse repentante. Expr. fam. Pleurer comme une Madeleine. Pleurer à chaudes larmes, en abondance. Quand j'ai vu cela, j'ai pleuré comme une Madeleine (Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 473). 2. 1834 pleurer comme une Madeleine «pleurer abondamment» (Balzac, Langeais, p. 340) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).