languefrancaise.net

définition : floppée (depuis 1849)

floppée
Coups, volée de coups ; rixe, bataille ; vaincre, battre, être battu

floppée & flôpée ; donner une floppée ; foutre une flaupée ; coller une flaupée ; f... une flaupée ; administrer une floppée ; recevoir une floppée ; recevoir une flaupée (1849) #nom fém.

Coups, volée de coups ; rixe, bataille ; vaincre, battre, être battu

↓ fréquence : 014 | registre ancien : 7 | registre moderne : 6

Citations
  • 1844 tu l'as connu aussi, toi, Étienne Lardenois, à preuve qu'un jour il t'a donné une fameuse floppée ! source : 1844. Les vrais mystères de Paris
  • 1886 la dernière fois que j'ai couché avec Dodophe j'ai rien reçu une riche floppée source : 1886. Paris oublié
  • 1915 Nous on va dans les tranché… Paraît qu'on a besoin d'poilus pour f… une flaupée aux Boches… source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1903 Aussitôt sortie je me mettrai à la recherche de son mec, c'est Gaston Gros Zeb qu'il s'appelle et je pense qu'il lui collera une « flaupée » source : 1903. Les enracinées

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1849 C'est la date à battre.
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1849 1844 1849 1871 1886 1891 1894 1900 1903 1907 1911 1915 1915 1917 xxxx

Compléments