languefrancaise.net

définition de : rapiat – depuis 1836 avec Bob, dictionnaire d'argot

rapiat
Avare, ladre ; (Auvergnat, Savoyard)

Citations
  • 1957 Allons, fais pas ton gros rapiat. Donne un petit billet à ton bébé chéri. Donne ! source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1862 un nommé Jean Rigaud. Ce rapiat, d'une insatiable cupidité, avait une imagination fertile en expédients, une hardiesse et une audace sans égales, ne reculant devant aucun obstacle pour arriver à son but source : 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865
  • 1977 Ma soeur Suzanne, tout de suite les sous, elle. Vous la connaissez pas, ma soeur. Oh ! elle est rapiat ! source : 1977. Une vie de cheval
  • 1877 Ah ! non, pour sûr, ces rapiats n'étaient pas larges des épaules, et toutes ces manigances venaient de leur rage à vouloir paraître pauvres. source : 1877. L'Assommoir

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Date à battre : 1836

◊ 1836 (GR)

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1836 1836 1847 1862 1877 1877 1885 1894 1897 1901 1902 1908 1916 1917 1920 1926 1930 1951 1952 1957 1977 1978 1981

Compléments