Définition de : piquer un chien

piquer un chien & piquer son chien locution

Définition

Dormir, faire un somme

fréquence : 009
registre ancien : 7

synonyme : sommeil, sieste, dormir, se coucher famille : piquer X (action) usage : polytechnique, Saint-Cyr

Chronologie

1842 1860 1863 1885 1900 1901 1918 1930 1981

Citations

  • 1863 Si au lieu de pioncer, nous mettions piquer un chien ? –C'est toujours de l'argot. Non, j'ai mieux ça ; écris (il dicte) : « Alors que dans mon lit j'ai cherché le repos, – exhalant en soupirs ma tristesse farouche, – de ma longue insomnie j'ai tourmenté ma couche. » –(à part) Piquer un chien était joli pourtant. source : 1863. L'argot au théâtre

<1 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Dans le sens d'attraper un chien : on l'attrape d'autant plus facilement qu'il dort tout le temps qu'il ne court pas (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).