tampon

date : 1845 registre ancien : 7 fréquence : 19

tampon

& coup de tampon ; envoyer un coup de tampon ; se foutre un coup de tampon ; se donner un coup de tampon ; se filer un coup de tampon ; se flanquer des coups de tampon

n.m.

Poing ; coup de poing ; bataille, bagarre, rixe ; se battre ; critique dure ALL : Faustschlag, Faust, sich schlagen / ANG : (plug) fist

Synonyme : bagarre, rixe, coup de poing

Famille : tampon (coup)

Usage : anatomie

1932 Cet Assommoir, quelle justesse et quel coup de tampon dans la touche 1932. Zola 1932 Une autre fois, il cribla de coups de tampon M. Edmond Schérer, 'écrivain médiocre, aux mains carrées.. qui ignore radicalement l'art d'écrire' 1932. Zola 1870 Ils font marcher de front la discussion et le coup de tampon. Plus ils font parler d'eux, plus ils sont contents : le bec, la plume et le poing, voilà leurs instruments de travail 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1870 si avec ça le coup de tampon marche, la noce est complète 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1842 C'est égal, je lui ai envoyé un coup de tampon sus le mufle, qu'il ne pourra pas becquiller ni licher de quinze jours. 1842. Le maître de chausson, dans Les Français peints par eux-mêmes 1911 Faites-moi filer la pipe, passez-moi à tabac jusqu'à ce que les tampons vous en jutent, mettez-moi le lard en compote, giguez-moi sur le nombril 1911. Le journal à Nénesse <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 604