languefrancaise.net

définition : maso (depuis 1970)

maso
Masochiste ■ qui prend plaisir (érotique) à souffrir physiquement, > à être humilié, dominé ; fou qui se fait mal ; ■ (par ext.) casse-cou, qui cherche les situations difficiles, qui prend de trop grands risques

maso & être maso (1970) #nom, adjectif

Masochiste ■ qui prend plaisir (érotique) à souffrir physiquement, > à être humilié, dominé ; fou qui se fait mal ; ■ (par ext.) casse-cou, qui cherche les situations difficiles, qui prend de trop grands risques

↓ fréquence : 021 | registre ancien : 7 | registre moderne : 5

Citations
  • 2001 Il faut être vraiment maso pour se lever le matin et aller en cours source : 2001. Sale prof !
  • 1999 On peut me prendre pour un maso d'être volontaire pour passer ma détention dans une de ces cellules sombres, éclairées à la lumière électrique toute la journée, même par beau temps, mais mon projet était bien précis. source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
  • 1984 Se geler une heure dans la rue sous la neige pour avoir une baguette de pain, merci bien ! Sans parler des policiers et des espions du K.G.B. qui vous lâchent pas d'une semelle… J'suis pas maso, moi ! source : 1984. Ricky VII
  • 2003 Les normes de sécurité s'avéraient très contraignantes : comment, par exemple, concilier l'obligation d'une sortie de secours avec le concept de cachot ? Les assureurs, eux-mêmes souvent clients, n'étaient pas masos au point de couvrir cette industrie. source : 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané
  • 1978 j'ai eu des clients spéciaux. J'ai eu un client, en Belgique, que je devais fouetter, que je devais couper, que je devais tailler. […] Avec une lame de rasoir. Il aimait voir son sang couler. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
  • 1978 J'ai tendance à être un peu maso. Le fait de supplier quelqu'un avec de l'argent, de lui demander telle chose, telle chose, pour moi, c'est le pied. source : 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine
  • 1976 Sûrement qu'il devait être un peu maso sans le savoir et recherchait la souffrance sous toutes ses formes. Les psychologues diraient « la punition » dans leur langage. source : 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza
  • 1976 Je suis maso. J'aime les femmes dominatrices. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1976 J'ai assisté à des pratiques masochistes, fortes, violentes, chez une femme. Elle avait fait venir un homme de Hollande, qui est maso, un grand maso. Vous savez, les grands masos classiques, les cas qu'on peut voir dans les livres. source : 1976. Dire nos sexualités
  • 1976 Il m'arrive de rencontrer des types un peu maso ou un peu sadiques sur les bords source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1998 les masos qui traquent leurs fouetteuses en vynile source : 1998. Le cercle noir

<11 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1970 C'est la date à battre.
pour rappel : ◊ vers 1970 (GR)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1970 1971 1975 1976 1976 1976 1978 1979 1979 1982 1984 1984 1993 1998 1998 1999 2001 2001 2003 2004 2007 xxxx

Compléments