Définition de : sauter au cou

sauter au cou (tableau rapide)
sauter au cou Mouvement de joie, de remerciement chaleureux, démonstration d'amitié, pour embrasser
fréquence 013

sauter au cou

& se jeter au cou de ; sauter au col

gestuel/corporel

Définition

Mouvement de joie, de remerciement chaleureux, démonstration d'amitié, pour embrasser

registre ancien : 3 registre moderne : 3

Citations
1935 Marthe poussa une exclamation joyeuse de surprise. Tandis qu'elle lui sautait au cou, nous nous écartâmes, les deux pauvres hères. source : 1935. Viande à brûler
1933 une femme de 46 ans, mon Dieu ! Tout de même fort agréable, qui sait qu'elle n'a pas à attendre un sou de moi et d'ailleurs, n'en a pas besoin, et qui se jette à mon cou et la première fait des avances. source : 1933. Journal particulier
1795 Tous mes camarades me sautent au col, tous mes félicitent source : 1795. Encore une victime, ou Mémoires d'un prisonnier de la maison d'arrêt, dite des Anglaises
1784 Elle me saute au col, me dévore, me lasse. source : 1784. Le Petit Fils d'Hercule
1971 Je saute au coup de Marie-Joseph. « Chouette, tu es une frangine, j'aime mieux aller chez des gens qu'à l'hosto. » source : 1971. Histoire de Michèle
1916 Dans la boutique, une jeune femme, dont le mari, brigadier d'artillerie, est parti ce matin, lui a sauté au cou et s'est mise à sangloter. Il rentre tout ému. source : 1916. Avec une batterie de 75. Ma pièce. Souvenirs d'un canonnier. 1914

<6 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).