Définition de : cornard

  • cornard
    • Nourriture ou friandises ; mauvais alcool, victuailles avariées ; bonnes choses interdites, tout ce qu'il faut cacher (tabac, nourriture, liqueurs, etc.) ; faire une réserve de qqchose ; ce qui est de trop, en plus ; désordre, terme de dépit général
    • fréquence : 016
    • id : 58378

cornard & faire un cornard de ; faire cornard ; cornard ; cornard des Soeurs ; cornard au beurre ; cornard à la moelle ; faire cornard ; Soeur cornard n.m.

Définition

Nourriture ou friandises ; mauvais alcool, victuailles avariées ; bonnes choses interdites, tout ce qu'il faut cacher (tabac, nourriture, liqueurs, etc.) ; faire une réserve de qqchose ; ce qui est de trop, en plus ; désordre, terme de dépit général

fréquence : 016
registre ancien : 4

synonyme : nourriture usage : Saint-Cyr

Chronologie

1842 1860 1880 1885 1885 1886 1886 1893 1896 1896 1897 1901 1901

58378.jpg: 1019x654, 135k (01 juin 2014 à 15h14)

Citations

<13 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Ce mot (avec bahuté et carotte) est un de ceux qui s'emploient le plus souvent dans le langage de Saint-Cyr (Virenque1896) / mon père m'a souvent conté comment le cornard n'était dans l'argot des Saints-Cyriens de 1812 qu'une portion mise de côté sur le dîner pour engraisser le pain sec du goûter et du premier déjeuner. [...] il nous livre sa clé étymologique : ce n'était, à vrai dire, qu'un écornement. (Larchey1892) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.