languefrancaise.net

taxer (définition)

taxer
■ Emprunter, quémander, demander qqchose (argent ou autre) ; ■ prendre, emprunter (sans rendre), s'approprier (parfois hostilement) ; voler ; ■ extorquer, racketter, mettre à l'amende, faire payer qqchose à qqun par contrainte (prison, prostitution, etc.) ; > faire payer trop cher

taxer & taxer qqchose à qqun ; taxer qqun de qqchose ; se faire taxer de #verbe tr.

■ Emprunter, quémander, demander qqchose (argent ou autre) ; ■ prendre, emprunter (sans rendre), s'approprier (parfois hostilement) ; voler ; ■ extorquer, racketter, mettre à l'amende, faire payer qqchose à qqun par contrainte (prison, prostitution, etc.) ; > faire payer trop cher

↓ fréquence : 023 | registre ancien : 7 | registre moderne : 6

  • 1976 On a eu des emmerdements avec des petits cons qui prétendaient taxer les filles mais on n'a pas insisté. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1976 La plupart des hommes, ils ont changé leur fusil d'épaule. Ils préfèrent repérer les petites qui font ça à leur compte et les taxer, plutôt que se compliquer l'existence avec leurs propres chars à boeufs. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 1976 Quand je n'ai pas pu faire autrement que d'y retourner, eh bien, ils ont recommencé ! Il a bien fallu que je paie. Ils me taxaient de vingt-cinq sacs par soir. source : 1976. Le nouveau visage de la prostitution
  • 2015 Il me taxe une cigarette, puis monte les marches de l'escalier qui mène à la piaule. source : 2015. Phi Prob
  • 1989 son boulot c'est glander à Saint-Germ' pour taxer les tapins – « T'as pas dix sacs à m'prêter, j'te les rendrai ce soir, j'ai un super-plan avec un ch'ton-mi qui raque un max » source : 1989. Képas
  • 1986 Se battre contre les flics, contre les macs qui prennent toujours trop, contre tous ceux qui sont tentés de profiter de son état de prostituée pour la « taxer ». Cela peut aller du patron de bar au coiffeur du quartier source : 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris
  • 1999 Le directeur ne me laisse pas travailler en atelier, ce qui m'aurait permis de gagner un peu de fric pour cantiner et d'éviter de taxer. source : 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand)
  • 1981 Ça y est, j'en étais sûr… Je me suis encore fait taxer de cent balles [par un distributeur HS] ! source : 1981. Votez Rocky
  • 1990 Ça ne l'a pas empêché non plus de me taxer une Camel. source : 1990. L'étage des morts
  • 2001 Leur but est de regagner au plus vite leur tour sans se faire attaquer ou « taxer » (racketter) par une bande adverse source : 2001. Sale prof !
  • 2011 Ce gars-là, il n'a rien, et les autres essaient quand même de lui taxer son tabac source : 2011. Dans la peau d'un maton
  • 2011 ils vous taxent tout le temps, et si vous ne leur donnez pas, il y a des emmerdes. source : 2011. Dans la peau d'un maton

<12 citation(s)>

Compléments