languefrancaise.net

définition : nettoyer (depuis 1844)

nettoyer
Tuer, assassiner ; achever qqun ; détruire, démolir ; tuer tout le monde ; se faire tuer

nettoyer & nettoyer qqun ; se faire nettoyer (1844) #verbe tr.

Tuer, assassiner ; achever qqun ; détruire, démolir ; tuer tout le monde ; se faire tuer

↓ fréquence : 020 | registre ancien : 10 | registre moderne : 9

Citations
  • 1957 si un curieux pointait sa face de rat, I' me faudrait pas longtemps pour le nettoyer et lui expédier son certificat de décès dans les tripes. source : 1957?. Dix ans de frigo
  • 1844 elle entendit le dialogue suivant entre deux escarpes : pour 16 ronds, ça ne valait pas la peine de nettoyer un gons, peut-être, répondit l'autre, et 15 balles demain quand nous le retirerons, ils s'en allèrent. source : 1844. Dictionnaire complet de l'Argot employé dans les Mystères de Paris
  • 1990 Zorba s'est jeté dehors et a ouvert le feu avec un Mossberg en direction de Willy, mais Willy était à plat ventre et bien en appui, et deux de ses balles ont nettoyé Zorba comme un rien. source : 1990. L'étage des morts
  • 1915 S'ils ne sont que six, nous pouvons toujours vous en débarrasser… Avec nos flingots, nous les aurons vite nettoyés, vos salauds de dragons. source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1984 Il avait encore son revolver entre les doigts. Il venait de coller une balle dans la nuque du type qui voulait nettoyer Katz. source : 1984. Boulevard des allongés
  • 1916 Et puis, l'artillerie est arrivé à la fois… Trois batteries du 31e. Elle les a vite nettoyés. Ils ont abandonné deux batteries là-bas. source : 1916. Avec une batterie de 75. Ma pièce. Souvenirs d'un canonnier. 1914
  • 1888 Entre le Panthéon, la Bibliothèque et Saint-Étienne-du-Mont, il y avait bien sept à huit cents insurgés acculés. On les a nettoyés tous source : 1888. Césarine
  • 1953 Sa gueule, c'est celle que j'ai emplafonnée au « Carillon », le soir où la tendre Solange s'est si gentiment faite nettoyer ! source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?

<8 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1844. Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1844 1849 1871 1888 1889 1915 1916 1917 1918 1946 1951 1953 1953 1957 1961 1981 1983 1984 1990 xxxx

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments