Définition de : sorcier

sorcier (tableau rapide)
sorcier Difficile, compliqué ; < ≠ pas difficile, rien de compliqué, simple à comprendre
synonyme facile, facilement, difficile, compliqué, complexe
date 1889
fréquence 017

sorcier

& < ≠ pas sorcier ; c'est pas sorcier ; ce n'est pas sorcier ; rien de sorcier ; rien de bien sorcier

adj.

Définition

Difficile, compliqué ; < ≠ pas difficile, rien de compliqué, simple à comprendre

registre ancien : 5 registre moderne : 4

Synonyme : facile, facilement, difficile, compliqué, complexe

Citations
1953 Le contremaître manie une chignolle pneumatique sous l'oeil exagérément attentif de son élève. –Voilà, c'est pas sorcier. Il suffit de s'appliquer à bien positionner le foret. source : 1953. Misère du matin / edit
2003 ce ne devait pas être bien sorcier pour un monte-en-l'air aussi adroit que lui de regagner ses pénates source : 2003. La pharmacienne / edit
1945 J'espère que vous n'exigerez rien de sorcier, louvoya-t-il, car je débute dans cette partie source : 1945. Nestor Burma contre C.Q.F.D. / edit
1898 Pardi ! c'est pas sorcier à deviner : ils s'embrassaient dans la diligence ! source : 1898. Le ménage Rousseau - Scènes de la vie de province en deux tableaux / edit
1995 Je devine, je suppute, je compare. Ce n'est pas trop sorcier. source : 1995. Debout les morts / edit
1997 il y en avait une de ces putes, Dédée, c'est bien ça, Dédée Lardy, auprès de laquelle, et bon genre avec ça, toutes les autres […] faisaient tout au plus, ça, pas sorcier, leur sac à malices, figure d'apprenties. source : 1997. L'aveu différé / edit
1962 Je ne sais pas faire grand-chose, mais j'apprendrai, ça ne doit pas être sorcier. source : 1962. Bibiche / edit

<7 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

B. − Au fig., fam. 1. [En parlant d'une action, d'un champ d'activité; gén. dans un tour nég.] Difficile. La technologie métaphysique n'est pas beaucoup plus sorcière [que celles des sciences et des arts], comme on dit chez nous (Sand, Nouv. lettres voy., 1868, p. 76).Voici vos fiches mises à jour. Ce n'était pas sorcier (H. Bazin, Lève-toi, 1952, p. 51). − Expr. Ce(la)/il n'est pas sorcier de (faire qqc.). Il n'est pas difficile de. Ce n'était pas bien sorcier de me faire retrouver mon frère, puisque tu venais sans doute de le voir (Sand, Pte Fad., 1849, p. 120). Il n'est pas sorcier de faire bavarder ces deux commères (Arnoux, Crimes innoc., 1952, p. 280). 1898 ce n'est pas sorcier (Renard, Journal, p. 464) (tlfi:sorcier) /

  • 1904 ce n'est pas bien sorcier (citation de Huysmans, l'Oblat, II) (GR) / 1898, Renard (TLFi) / 1889 (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).

créer 32606 +Bob +Move +Régénérer

  • 178290 Table, lit et placard ne pourraient bouger pied ni patte.
  • 178289 Le mobilier n'est pas seulement rangé, il est amarré à demeure, calé, collé et scellé dans les murs : condamné à l'immobilité, ce qui est bien le comble pour un mobilier.
  • 178288 et tous ceux qui, pour une raison ou pour une autre, ne veulent pas rester seuls, sont hébergés dans des espèces de petits dortoirs qu'on appelle des cellules triplées ou
  • 31905 les « anciennes » sont généralement chargées de transmettre aux « nouvelles »
  • 178287 Je parlerai plus tard du quartier des « minots » (les moins de seize ans)
Citation :
Source (id) :
Bob (id) :
Citation (id) :