bouif

bouif (tableau rapide)
bouif Cordonnier, savetier ; > mauvais ouvrier cordonnier ; > mauvais ouvrier
synonyme cordonnier, savetier, bottier
date 1867
fréquence 18

bouif

& (buif)

n.

Définition

Cordonnier, savetier ; > mauvais ouvrier cordonnier ; > mauvais ouvrier

registre ancien : 7

Synonyme : cordonnier, savetier, bottier

2714_souvenir_d_un_bouif.jpg: 549x702, 151k (19 janvier 2018 à 22h12)

Citations
1960 Y a là le bouif de la rue de l'Aqueduc source : 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1939 des bougnats, des trains qui ont la longueur d'un instant de cafard, des chats qu'on sent lourds de moulins à café, des potassons sédentaires, des bouifs centenaires, des dentistes quaternaires source : 1939. Le piéton de Paris
1891 J'ai lâché mon homme, Gueule d'Empeigne, un sale bouif, y me ratissait toute ma braise source : 1891?. Paris-Impur
1910 dans l'impossibilité où il se trouvait de s'offrir un grog du même nom au lieu de se réchauffer en battant la semelle, tel un vulgaire « bouif » source : 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)

<4 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

On disait cela primitivement des ouvriers cordonniers mais depuis cette expression s'est étendue à tous les corps de métiers : un mauvais écrivain ou un mauvais acteur c'est un bouif (VIR) / Par aphérèse de ribouis «savetier» (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

  • 1867 Delvau (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).