Définition de : chiquer

chiquer & chiquer à

Définition

■ Mentir, exagérer ; ■ simuler, feindre, contrefaire, déguiser la vérité ; ■ tromper ; ■ nier

fréquence : 019
registre ancien : 10 registre moderne : 10

synonyme : mentir, simuler, feindre famille : chiq- (mensonge, faux) usage : Argot de la police

Chronologie

1889 1899 1901 1920 1930 1951 1954 1954 1957 1957 1960 1963 1969 1973 1975 1979 1981 2012 2012

Citations

  • 1963 Il ne chique pas. Il est à moitié séché source : 1963. Satan est là
  • 1957 Il chiquait bien à l'honnête citoyen, le lascar ! source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1979 les macs tout court, aussi nombreux qu'inintéressants, dépourvus d'autres capacités, dont les moins évolués sont encore à chiquer au matraqueur, à la menace, qui épient leur « moulin » comme un espoir unique, surveillent la « comptée » de près source : 1979. Le désert de l'Iguane
  • 1979 et gaffe à la gonzesse qui voudrait chiquer à la frigide, il convient qu'elle gueule sa reconnaissance source : 1979. Le désert de l'Iguane
  • 1969 Arrêté, Petit Roger « chiqua » jusqu'au bout source : 1969. Les flics
  • 1969 Jean S... Avait laissé une masse d'empreintes dans l'appartement. Il ne pouvait plus « chiquer ». Il avoua source : 1969. Les flics
  • 1973 Vous chiquez mal, p'pa ! Je vous ai connu plus persuasif… source : 1973. Le Savoyard et la Vaudoise
  • 2012 La grand-mère de Nathan ne peut plus témoigner, tu n'auras qu'un témoignage indirect, si elle « chique », tu ne seras pas plus avancé… source : 2012. Des clous dans le coeur

<8 citation(s)>

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.