languefrancaise.net

définition : en cul de poule (depuis 1660)

en cul de poule
Bouche pincée, affectée (bourgeois, haute société, affectation hautaine ou hypocrite), moue de la bouche : les lèvres avancent et s'arrondissent ; air aimable (?) ; > individu mâle ou femelle qui en faisant la moue serre les lèvres

en cul de poule & bouche en cul de poule ; bouche en cul-de-poule ; lèvres en cul de poule ; gueule en cul de poule ; bec en cul de poule (1660) #locution

Bouche pincée, affectée (bourgeois, haute société, affectation hautaine ou hypocrite), moue de la bouche : les lèvres avancent et s'arrondissent ; air aimable (?) ; > individu mâle ou femelle qui en faisant la moue serre les lèvres

↓ fréquence : 015 | registre ancien : 8 | registre moderne : 6

17509.jpg: 429x650, 114k (2011-08-22 23:26)
Citations
  • 1905 Mlle Coquelicot avait pris un portrait de femme : –Oh ! c'te tarte, pige-moi ça ! Une bouche en cul de poule pour faire passer des yeux de merlan ! source : 1905. Le Tigre & Coqueliquot
  • 1909 Ribouldingue, la bouche en chemin d'oeuf, autrement dit en cul-de-poule source : 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912)
  • 1948 On avance sa gueugueule, la bouche en cul de poule, prêts à gober, à se goberger, à se goinfrer source : 1948. Ainsi soit-il
  • 1948 Il n'y a pas à dire, j'avais la manière, le style, le petit doigt relevé et la bouche en cul de poule. Je débitais l'eau de rose en gros, jamais au détail source : 1948. Ainsi soit-il
  • 1952 À la tienne, dit Bonardi. Au moins, avec toi, on n'a pas besoin de faire des manières et de mettre sa bouche en cul de poule source : 1952. Rencontre dans la nuit
  • 1922 Elle regarde en dessous, courbée sur son assiette, et minaude volontiers d'une bouche en cul de poule source : 1922. Le pot au noir
  • 1998 Le bon peuple doit ignorer à quelle mangeoire ils s'empiffraient, ces gens qui maintenant, la bouche en cul de poule, viennent lui parler d'austérité et de morale publique ! source : 1998. Il faut tuer René Dousquet !
  • 1911 Vos ménesses savent y faire pour vous accommoder au safran… Avec leurs mamours aux petits oignons, leurs chichis, leurs magnes en culs de poules !… Ah ! mes amis, ces coups de canifs dans le fafiot de l'entifleur à la plaque doranche ! source : 1911. Le journal à Nénesse
  • 1953 elle plante son regard dans le mien jusqu'à ce que mon air ingénu et ma bouche en cul-de-poule la rassurent entièrement. source : 1953. Alors, pommadé, tu jactes ?
  • 1932 Elles [dames patronnesses] interrogent à leur gré les prisonnières intimidées, sur ce ton supérieur et hautain, hypocritement empreint, toutefois, pour la circonstance, d'un pitoyable intérêt : « Dommag' que vous ayez pas entendu c' qui y sortait d'son bec en cul d' poule à la comtesse de Saint-Machin, v' s'auriez cru qu'a confessait une ambassadrice… » m'a dit un soir une petite qui logeait dans ma cellule. source : 1932. Le pourrissoir

<10 citation(s)>

Chronologie et sources

La plus ancienne attestation connue est : 1660 C'est la date à battre.
pour rappel : Oudin, 1660 (TLFi)
Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1660 1894 1905 1909 1911 1922 1932 1948 1952 1953 1967 1980 1984 1987 1998 2004

Discussion
Compléments