languefrancaise.net

Bouche

bouché 030
■ Idiot, qui ne comprend rien, borné, stupide ; avoir l'esprit borné, qui ne comprend rien ; ■ sourd
bouche en coeur 025 1783
Parler avec affectation, avec préciosité, avec gentillesse ou amabilité exagérée, minauder ; bouche aimable, séductrice ; air exagérément aimable, hypocrite ; donner à sa bouche une forme mignarde et affectée
faire la fine bouche 023 1594
■ Se montrer difficile, exigeant, faire le difficile, le dégoûté ; ■ faire des manières ; ■ ne pas vouloir consommer, être modéré ; ■ modérer ses paroles ; ■ faire de mauvais gré ; ≠ ne pas refuser, ne pas se montrer difficile ou exigeant
mettre l'eau à la bouche 021
Allécher, être alléché ; tenter, faire envie, intéresser, faire désirer, stimuler le désir, donner envie de qqchose (manger, boire, consommer, sexualité, etc.)
en cul de poule 015 1660
Bouche pincée, affectée (bourgeois, haute société, affectation hautaine ou hypocrite), moue de la bouche : les lèvres avancent et s'arrondissent ; air aimable (?) ; > individu mâle ou femelle qui en faisant la moue serre les lèvres
n'avoir que ces mots à la bouche 011
Toujours parler de la même chose, à propos de qqchose qui est répété, pour évoquer ce qui est continuellement exigé ; toujours parler de X
bouché à l'émeri 011 1881
Être totalement idiot, bête, imbécile, stupide, incapable de comprendre les choses les plus simples
pour la bonne bouche 011 1611
Offrir un traitement particulier, mettre en valeur quelque chose à la fin, garder le plus grand plaisir pour la fin
bouche à oreille 008
Communication informelle (orale, de proche à proche), rumeur (sur la valeur d'un film par exemple)
il faut tourner sept fois la langue dans sa bouche avant de parler 008
Formule : réfléchir avant de parler, bien penser à ce qu'on va dire
écorcher la bouche 004 1733
Formule de reproche à qqun qui ne dit pas ce qu'on attend de lui (politesse, etc.) ; être impossible à dire (par pudeur)
finir à la bouche 001
Sucer, faire une fellation
bouche 001
Beau parleur, affabulateur, menteur