languefrancaise.net

bouché à l'émeri (définition)

bouché à l'émeri
Être totalement idiot, bête, imbécile, stupide, incapable de comprendre les choses les plus simples

bouché à l'émeri & être bouché à l'émeri #locution

Être totalement idiot, bête, imbécile, stupide, incapable de comprendre les choses les plus simples

↓ fréquence : 011 | registre ancien : 7 | registre moderne : 6

  • 1900 Vous croyez donc que je suis bouchée à l'émeri, pour m'envoyer des bourdes pareilles, que vous êtes parti à Bruxelles ?… [lettre du 16 février 1893] source : 1900. Mémoires de Rossignol
  • 1957 Tant pis si ces grandes bringues sont bouchées à l'émeri, froides comme des icebergs source : 1957. Du riffifi chez les femmes
  • 1899 Vous croyez donc que je suis bouchée à l'émeri, pour m'envoyer des bourdes pareilles source : 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre
  • 1915 ils [les prisonniers allemands] me regardent bêtement de leurs grands yeux bleus, et ne cessent de répéter avec une affreuse voix de canard : –Kamarade !… Kamarade !… Ils sont bouchés à l'émeri, ces animaux-là ! source : 1915. Les poilus de la 9e
  • 1956 Je fronce les sourcils, ne pigeant toujours pas où elle veut en venir. Mon incompréhension l'afflige. Elle se dit que son superman de fils est en réalité le roi des bouchés à l'émeri. source : 1956. Fais gaffe à tes os

<5 citation(s)>

Chronologie et sources

Si vous connaissez une date plus ancienne, indiquez-la en discussion en indiquant la source exacte. Merci.

1899 1900 1915 1915 1920 1926 1927 1930 1951 1956 1957

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments