Définition de : maté

  • maté
    • Être vaincu, discipliné, domestiqué
    • fréquence : 016
    • id : 15114

maté & être maté

Définition

Être vaincu, discipliné, domestiqué

fréquence : 016
registre moderne : 1

Chronologie

1870 1887 1895 1896 1902 1905 1925 1931 1933 1937 1949 1960 1963 1970 1985 2009

Citations

  • 1887 C'est toujours ainsi, m'avait prévenu l'abbé Crozes. Les plus violents sont matés dès qu'ils entrent à la Grande-Roquette. Ils comprennent que le temps de la pose est fini et que c'est le cercueil qui s'entr'ouvre. source : 1887. Le monde des prisons
  • 1895 Momentanément résignée à son sort, assujettie par le travail, apoltronnie par le spectre de la Famine, matée par les nécessités matérielles, la classe ouvrière actuellement subit toutes les atteintes sans se révolter. source : 1895. En plein faubourg
  • 1925 Il discutait le coup, furieux, lui, le costaud, d'avoir été maté par cette mauviette source : 1925. La bonne vie
  • 1870 Il est maté, elle le tient source : 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être

<4 citation(s)>

Sources utilisées

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Ouvrez la page de discussion (s'ouvre dans une nouvelle page) pour contribuer. Merci.