cornard

registre ancien : 4 fréquence : 16

cornard

& faire un cornard de ; faire cornard ; cornard ; cornard des Soeurs ; cornard au beurre ; cornard à la moelle ; faire cornard ; Soeur cornard

n.m.

Nourriture ou friandises ; mauvais alcool, victuailles avariées ; bonnes choses interdites, tout ce qu'il faut cacher (tabac, nourriture, liqueurs, etc.) ; faire une réserve de qqchose ; ce qui est de trop, en plus ; désordre, terme de dépit général

Synonyme : nourriture

Usage : Saint-Cyr

58378.jpg: 1019x654, 135k (01 juin 2014 à 15h14)

1880 et semble compter avec un mauvais sourire ironique les pauvres malchanceux que le capitaine consignera, qui verront les autres partir et en seront réduit […] à se bourrer de «cornard» rance sous le zinguot ou à somnoler dans la salle des jeux 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1880 on met les baisers doubles avant de se séparer, on se répète, on a le coeur gros et le «melon» s'en va lentement, d'une allure automatique, parce qu'on lui a bourré les poches de paquets, parce qu'il a du «cornard» jusque dans la coiffe de son schako. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1880 et le marchand de cornard accroupi derrière une façon de comptoir, qui d'une main vend du chocolat et des sucres d'orge et que de l'autre vous tend sous la table les derniers romans, la Vie parisienne et des liqueurs vitrioleuses 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1880 Il n'y a pas dans l'argot du « Bahut » de mot qui soit prononcé plus fréquemment, qui à lui seul caractérise autant de choses diverses que cette expression de «cornard» à laquelle le dictionnaire donne un sens si graveleux. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1880 Cornard, les friandises détestables qu'un infirmier vend dans une des salles de colle ! Cornard, tout ce que rapportent, le soir, les «petits cos» qui reviennens de Paris ! 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1897 On achète du cornard pour améliorer son menu, mais si un faux mouvement se produit à une manoeuvre, on s'écrit : «Quel cornard !» 1897. L’École de Saint-Cyr 1842 Comme au déjeuner et au goûter on ne mange que du pain sec, on économise sur son dîner, et l'on fait ce qu'on appelle un petit cornard. 1842. Les écoles militaires - École de Saint-Cyr, dans Les Français peints par eux-mêmes 1842 le manège des jeunes soeurs qui entassent dans les poches de leurs frères des cornards de toute espèce 1842. Les écoles militaires - École de Saint-Cyr, dans Les Français peints par eux-mêmes 1896 On désigne sous le nom de cornard tout aliment qui n'a pas de plumes, ou plutôt qui n'en avait pas avant d'être précipité dans la casserole. Un poulet, par exemple, c'est du cornard 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école 1896 La surveillance des cuisines, des réfectoires, la vérification des pesées des fournisseurs, l'examen de la qualité des denrées, etc., sont confiés à la gradaille aux vivres, qui a ainsi la facilité de combler sa compagnie de succulents cornards 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école 1896 les bonnes Soeurs venues directement du Paradis (Infirmerie) débitent de délicieux cornards au jambon et au beurre, du chocolat, des bonbons, du fromage. 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école 1896 la compagie du gradé aux vivres est privilégiée. Celui-ci est positivement pris d'assaut lorsqu'il apparaît avec son sac de cornard au beurre, c'est-à-dire du pain beurré et grillé au four. 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école 1896 et la Soeur Cornard, dispensatrice des succulents menus et des plats fins. 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école <13 citation(s)>

Ce mot (avec bahuté et carotte) est un de ceux qui s'emploient le plus souvent dans le langage de Saint-Cyr (Virenque1896) / mon père m'a souvent conté comment le cornard n'était dans l'argot des Saints-Cyriens de 1812 qu'une portion mise de côté sur le dîner pour engraisser le pain sec du goûter et du premier déjeuner. [...] il nous livre sa clé étymologique : ce n'était, à vrai dire, qu'un écornement. (Larchey1892) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 653