quille

date : 1936 registre ancien : 6 registre moderne : 7 fréquence : 18

quille

& la quille ; □ vive la quille ; □ être de la quille ; □ avoir la quille ; □ bientôt la quille ; □ attendre la quille

n.f.

■ Libération de l'armée, du service militaire ; ■ libération de prison, remise en liberté ; ■ par ext. sortie, départ, retraite, mutation

Synonyme : libération (des obligations militaires, permission, sortie de prison)

Usage : militaire, guerre

5426_avoir_la_fille_avoir_la_quille.jpg: 388x600, 97k (21 mars 2018 à 18h39) 5426_vive_la_quille.jpg: 382x600, 90k (21 mars 2018 à 18h39)

2008 À la sonnerie, pour moi, c'est la quille. Pendant le ramadan, je suis dispensée du cours suivant, la gym. Déjà qu'à la base, c'est pas mon truc, là c'est top cool car ça me laisse du temps pour moi. 2008. Kiffer sa race
2011 il y a aussi cette perspective d'obtenir une mutation. Dans six mois peut-être, la quille. 2011. Je tue les enfants français dans les jardins
1977 Follement la quille 1977. Adieu minette
1985 Un trouffion qui arrosait la quille 1985. Le retour de la pépette
1954 Mais voilà que Wladimir s'est mis à faire des projets. Il entrevoyait la quille : plus que treize mois à tirer 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville
1983 je n'ai pas reçu d'ordre et j'ai passé l'âge de les inventer. Plus que huit ans et c'est la quille 1983. Le soleil qui s'éteint
1990 La dernière semaine de juin, on est fébrile : c'est la quille ; pendant deux longs mois, on sera libérées sous caution. 1990. Maîtresse détresse
2006 « Moi, j'éteins mon portable. Comme ça, il n'y a aucun risque ! » s'amuse un vieux briscard, à deux ans de la quille. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police
1984 Je suis comme toi : dans un an, la quille. Mon successeur en fera ce qu'il voudra 1984. Boulevard des allongés
1994 Nous défilions, parodie de marche militaire, en scandant : –Aux chiottes l'armée ! –La quille ! –On veut partir ! 1994. La guerre des gusses
2004 il quittait la caserne de Bordj Bou Arreridj, complet veston bleu très chic, mocassins, transistor en bandoulière et valise à la main. Il avait la quille comme un appelé moyen et rentrait chez lui. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
2004 Ce pays, c'est de la merde ! Quand j'aurai la quille, je fous le camp en France. Là-bas, c'est mieux. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
2004 Zaoui a eu la quille quelques jours avant le quinze août. Il est parti normalement. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
2004 « Enfin, voici la quille (mimique : un de la classe brandit une quille monstrueuse en forme de phallus). Et ce n'est pas trop tôt (gestes d'accablement […]). Nous laisserons la place à ces jeunes pierrots » 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1979 Le garage ? Autant attendre la quille là, c'était pas plus mal qu'ailleurs. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.
1979 Je remplaçais un appelé qui avait la quille. Lui, dans le civil, était réellement instituteur. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<16 citation(s)>

D. − Arg. des casernes. [Gén. sous des formes exclam.] Fin du service militaire. Vive la quille ! Vivement la quille ! (Cellard-Rey1980). − P. anal. Sortie de prison. Le jour de la quille, je prends une piaule et je me pieute (A. Sarrazin,La Cavale, Paris, J.-J. Pauvert, 1967 [1965], p. 232). 6. 1936 arg. milit. (d'apr. Esn.). (tlfi:quille) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).