latte

date : 1808 registre ancien : 6 fréquence : 14

latte

& lattes (pl.) ; □ coup de latte

n.f.

■ Bâton, trique ; ■ sabre, sabre de cavalerie, sabre droit, épée ; □ coup de sabre ALL : Kavallerie-Säbel

Synonyme : sabre, bâton

Usage : militaire, guerre

1963 j'vais le travailler en férocité, l'faire marcher à coups de lattes 1963. Les Tontons Flingueurs
1949 « L'Arcille tu vas te faire écorcher ! mon bancal à travers la gueule ! » Keriben surtout qu'était fou. Il extirpait déjà sa latte… 1949. Casse-pipe
1896 Camember passe délicatement la latte du cuirassier dans le dos de l'idem, pour expulser l'animal 1896. Le sapeur Camember
1883 Naturellement, rendez-vous fut pris immédiatement ; on se rencontra au manège et le pauvre Tintin reçut un coup de latte qui le perça de part en part. 1883. Culottes rouges
1917 Ils se ruent sur le lieutenant, la lame basse. Je les suis de près… je vois aller et venir les lattes rougies, j'entends le han ! qui accompagne les sabrades… 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg
1861 Mais l'arme véritable de la cavalerie est le sabre, – latte ou bancal suivant les corps, – un joli joujou qui ne plaisante pas quand on sait s'en servir. 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).