ne pas être au bout de ses peines

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 14

ne pas être au bout de ses peines

& n'en être qu'au début de ses peines ; ne pas être au bout de ses malheurs

locution

Avoir encore beaucoup de travail avant de conclure, avoir encore des difficultés à affronter, ne pas en avoir terminé, avoir encore à souffrir ; quand un désagrément doit être suivi de nombreux autres

Synonyme : subir (temps, coups, etc.), travail (avoir beaucoup de -), surmené, occupé

1985 Brunel sent qu'il n'est pas au bout de ses peines ; il a du pain sur la planche 1985. Sûreté urbaine
1949 J'avais gagné la première manche. Vous allez voir que je n'étais pas au bout de mes peines 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche
1990 L'arrestation sera difficile et nous serons obligés de nous battre comme des chiffonniers avant de parvenir à leur mettre les bracelets. Nous ne sommes pourtant pas au bout de nos peines. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle
1880 C'est qu'il faut encore travailler pendant trois heures ce matin. –Et pendant quatre ce soir. Si vous êtes déjà fatigué, je vous plains. Vous n'êtes pas au bout de vos peines. 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique

<4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).