empiler

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1889 registre ancien : 8 fréquence : 17

empiler & empiler qqun ; se faire empiler v.tr.

Tromper, duper, voler ; se faire duper, se faire voler, se faire proposer un prix trop élevé, se faire exploiter financièrement ; tromper? induire en erreur? ; mentir ALL : j. bestehlen, betrügen

Synonyme : duper, arnaquer, tromper, escroquer

1895 Là où il peut rire et bavarder, l'ouvrier accourt. Malheureusement accourent à ses côtés de bandes de vauriens à l'affût des estaminets où ils aient la double possibilité d'empiler [* Tromper, ne pas payer les consommations] à la longue le patron et de se réunir après leurs mauvais coups. 1895. En plein faubourg 1921 –À propos, dis-je, on a su pourquoi, ce contre-ordre ? –Pour empiler les espions, paraît-il… Mais après tout, qu'est-ce que ça fait ? 1921. La boue 1936 Ça va nous faire un drôle d'effet d'être ralliés avec ces cocos-là, à qui nous avons flanqué de si belles piquettes quand ils nous empilaient par trop… 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1911 Pourquoi donc que ça lui a chanté, tout d'un coup, d'empiler son Nénesse, pour une chenille, un crapoussin, un inachevé, un microbe 1911. Le journal à Nénesse 1924 les coupes d'épileptiques qui se frôlant au rythme de shimmys frétillants, tournaient, bousculés par des garçons pressés… pressés de les « empiler » et habiles à faire figurer sur les additions des bouteilles même pas débouchées 1924. Les dessous de Montmartre 1909 La coquin va en profiter sans doute pour tâcher d'empiler la gardienne de cet établissement 1909. Ribouldingue se marie, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <6 citation(s)>

P. ext. de empiler1 cf. FEW t. 8, p. 477 (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 167