sécher

date : 1878 registre ancien : 7 registre moderne : 5 fréquence : 16

sécher & sécher les cours ; sécher le boulot ; sécher l'école ; sécher le lycée v.tr.

Ne pas aller qqpart, être absent, éviter : en cours, à l'école, au travail

Synonyme : absent Usage : scolaire, étudiant, grande école

1900 Quant à l'école, faire par un caporal, je la séchais le plus souvent… 1900. Mémoires de Rossignol 2008 Adam, il a séché son premier cours pour aller traîner, esquivant les formalités d'usage. 2008. Kiffer sa race 2006 –Qu'ils fêtent l'Aïd, O.K., mais qu'ils en profitent pour sécher deux jours, ça s'fait pas. On se retrouve avec des classes de six, ça rime à quoi ? 2006. Entre les murs 1955 In petto, je tiquai. Cet étudiant séchait les cours, selon toute apparence 1955. Fièvre au Marais 1957 Il a séché le boulot, c'est tout. Donc, là où il est, et où qu'il soit, il n'a pas besoin d'argent 1957. Les eaux troubles de Javel 2003 je ne sortais plus, je ne volais plus, je ne séchais plus, mais je ne travaillais pas mieux 2003. Dans l'enfer des tournantes 1990 On est humaine, tellement humaine qu'il nous arrive de sécher un cours pour un après-midi de shopping 1990. Maîtresse détresse 1984 Tu sais que tu me gonfles avec ton école… Tu peux pas sécher comme tout l'monde ? 1984. Ricky VII 1998 Peu sportif […] je m'étais toujours arrangé pour « sécher » le parcours du combattant. 1998. Section Bordel <9 citation(s)>

1878 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 917