languefrancaise.net

trique (définition)

trique
Matraque ; coup de bâton ; au fig., pour évoquer la dureté, la violence

$LinkAlt

trique & coup de trique #nom fém.

Matraque ; coup de bâton ; au fig., pour évoquer la dureté, la violence

↓ fréquence : 019

Citations
  • 1977 Et les coups de règle sur les doigts ! Ouah ! Il avait une trique, elle faisait au moins quatre mètres, gros comme mon petit doigt. C'était du noisetier, ça cinglait ! source : 1977. Une vie de cheval
  • 1960 ils comprennent qu'une chose : la trique. source : 1960. Les Centurions
  • 1849 Après la distribution, un vigoureux coup de sifflet se fesait entendre, et puis on entendait ces cris : « Allons ! abattons-nous, et que chacun dorme, ou fasses [sic] semblant. Sans cela, gare la trique ! car il y a longtemps que margot la ribotteuse n'a fait son jeu. » source : 1849. Le manuscrit rouge. Mémoires autobiographiques d'un condamné à mort
  • 1931 L'Assistance Publique m'a pris. Ça a été pour m'envoyer chez des péquenots, travailler la terre. Connaissez-vous les paysans ? C'étaient des paysans de Sologne. Ils vous nourrissaient à coups de triques et vous faisaient turbiner à en crever. source : 1931. Enfants du malheur !

<4 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Merci.

1849 1898 1914 1931 1932 1934 1935 1935 1947 1960 1977 1982 1995 1998 1998 2003 2006 2007 2010

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

Compléments