languefrancaise.net

définition : vidé

vidé
Exclu, renvoyé ; à la porte (mis) ; être mis à la porte, être renvoyé ; jeté, poussé ; être jeté dehors ; être éjecté de qqchose (sens propre)

vidé & être vidé

Exclu, renvoyé ; à la porte (mis) ; être mis à la porte, être renvoyé ; jeté, poussé ; être jeté dehors ; être éjecté de qqchose (sens propre)

↓ fréquence : 017 | registre moderne : 6

Citations
  • 1918 « Vidé » cependant par un terrible médecin […] source : 1918. Loin de la rifflette
  • 1945 René vient de chahuter Fresnay et a été vidé par la police. source : 1945. Mon journal depuis la Libération
  • 1921 Alors, bien sûr, à force d'être vidé à toutes les portes, bousculé par les costauds, par les bien-portants… source : 1921. La boue
  • 1936 Hier, à Florina, un Russe veut monter en lapin dans une sanitaire déjà pleine. Le Russe est vidé. Il se relève et tire deux coups de fusil sur la voiture. source : 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient
  • 1974 Et encore, il doit se méfier, ce pauvre mari, il sera vidé sans préavis dès qu'il aura cessé de faire rire. source : 1974. Le roman d'un turfiste
  • 1935 Tous les matins, cent hommes font queue devant l'infirmerie. Ils sont vidés avec bonne engueulade, car le docteur a des ordres, la maladie n'entre pas à bord du Mirabeau. source : 1935. Mer Noire

<6 citation(s)>

Chronologie et sources

Amis visiteurs, si vous connaissez une date plus ancienne, vous êtes chaleureusement invités à la partager en discussion avec indication de la source exacte. Elle sera vérifiée et intégrée à la notice sous votre signature. Merci.

Entrée relevée dans ces sources (sauf erreur) :

1908 1917 1918 1918 1919 1921 1927 1935 1935 1935 1936 1945 1947 1947 1953 1955 1974

Compléments